Je ne connaissais pas trop le personnage d’Aquaman, aussi ai-je vu le film sans attente particulière. Verdict : un scénario assez simple, un ton sérieux dans l’ensemble agrémenté de légères touches d’humour, mais, surtout, un film visuellement incroyable !

Arthur Curry est le fils d’un humain, gardien de phare, et de la reine Atlante Atlanna. Celle-ci doit les quitter lorsque son peuple lance des soldats à sa recherche. Le jeune Arthur va rencontrer Vulko, le vizir d’Atlantis, qui va lui apprendre à maîtriser les capacités héritées de sa mère. Des années plus tard, après avoir affronté Steppenwolf avec la Justice League, il est appelé à faire valoir ses droits sur le trône d’Atlantis, à l’heure où son demi-frère cadet cherche à déclancher une guerre avec les humain.
Comme son prénom l’indique, le scénario est une adaptation de la légende arthurienne. Assez classique, il dispose de quelques rebondissements plutôt savoureux, bien que certains courus d’avance. Les personnages sont assez bien écris et charismatiques, ce qui déclenche chez nous une certaine empathie, même en faveur des méchants de l’histoire.

C’est la réalisation qui va donner sa saveur à Aquaman. Le fait que le personnage évolue dans le milieu sous-marin amène des scènes d’action très originales, et des mouvements de caméra à en donner le tournis. Le film est mené de main de maître par James Wan ; il nous met directement dans le bain avec un plan séquence en guise d’intro, et ne va cesser de nous en mettre plein la vue jusqu’à la conclusion. Que ce soit dans l’eau ou sur terre, il filme avec brio à un rythme soutenu les aventures de nos deux personnages principaux. Mention spéciale à Jason Momoa, qui nous offre un Aquaman ultra badass !
Il va également jouer sur la perception des Atlantes : ayant la capacité de voir sous l’eau, là où un simple humain ne verrait que la noirceur des abysses, l’environnement est paré de couleurs et de lumières pour des scènes très poétiques.

En défruinitive…

Aquaman s’en sort très bien pour son premier film en solo ! Très impressionnant, que ce soit le personnage par son interprète, ou le film par sa réalisation, vous ne serez pas déçu de la performance.
Et n’oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Je ne connaissais pas trop le personnage d'Aquaman, aussi ai-je vu le film sans attente particulière. Verdict : un scénario assez simple, un ton sérieux dans l'ensemble agrémenté de légères touches d'humour, mais, surtout, un film visuellement incroyable !

Arthur Curry est le fils d'un humain, gardien de phare, et de la reine Atlante Atlanna. Celle-ci doit les quitter lorsque son peuple lance des soldats à sa recherche. Le jeune Arthur va rencontrer Vulko, le vizir d'Atlantis, qui va lui apprendre à maîtriser les capacités héritées de sa mère. Des années plus tard, après avoir affronté Steppenwolf avec la Justice League, il est appelé à faire valoir ses droits sur le trône d'Atlantis, à l'heure où son demi-frère cadet cherche à déclancher une guerre avec les humain.
Comme son prénom l'indique, le scénario est une adaptation de la légende arthurienne. Assez classique, il dispose de quelques rebondissements plutôt savoureux, bien que certains courus d'avance. Les personnages sont assez bien écris et charismatiques, ce qui déclenche chez nous une certaine empathie, même en faveur des méchants de l'histoire.

C'est la réalisation qui va donner sa saveur à Aquaman. Le fait que le personnage évolue dans le milieu sous-marin amène des scènes d'action très originales, et des mouvements de caméra à en donner le tournis. Le film est mené de main de maître par James Wan ; il nous met directement dans le bain avec un plan séquence en guise d'intro, et ne va cesser de nous en mettre plein la vue jusqu'à la conclusion. Que ce soit dans l'eau ou sur terre, il filme avec brio à un rythme soutenu les aventures de nos deux personnages principaux. Mention spéciale à Jason Momoa, qui nous offre un Aquaman ultra badass !
Il va également jouer sur la perception des Atlantes : ayant la capacité de voir sous l'eau, là où un simple humain ne verrait que la noirceur des abysses, l'environnement est paré de couleurs et de lumières pour des scènes très poétiques.

En défruinitive...

Aquaman s'en sort très bien pour son premier film en solo ! Très impressionnant, que ce soit le personnage par son interprète, ou le film par sa réalisation, vous ne serez pas déçu de la performance.
Et n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Je ne connaissais pas trop le personnage d'Aquaman, aussi ai-je vu le film sans attente particulière. Verdict : un scénario assez simple, un ton sérieux dans l'ensemble agrémenté de légères touches d'humour, mais, surtout, un film visuellement incroyable !

Arthur Curry est le fils d'un humain, gardien de phare, et de la reine Atlante Atlanna. Celle-ci doit les quitter lorsque son peuple lance des soldats à sa recherche. Le jeune Arthur va rencontrer Vulko, le vizir d'Atlantis, qui va lui apprendre à maîtriser les capacités héritées de sa mère. Des années plus tard, après avoir affronté Steppenwolf avec la Justice League, il est appelé à faire valoir ses droits sur le trône d'Atlantis, à l'heure où son demi-frère cadet cherche à déclancher une guerre avec les humain.
Comme son prénom l'indique, le scénario est une adaptation de la légende arthurienne. Assez classique, il dispose de quelques rebondissements plutôt savoureux, bien que certains courus d'avance. Les personnages sont assez bien écris et charismatiques, ce qui déclenche chez nous une certaine empathie, même en faveur des méchants de l'histoire.

C'est la réalisation qui va donner sa saveur à Aquaman. Le fait que le personnage évolue dans le milieu sous-marin amène des scènes d'action très originales, et des mouvements de caméra à en donner le tournis. Le film est mené de main de maître par James Wan ; il nous met directement dans le bain avec un plan séquence en guise d'intro, et ne va cesser de nous en mettre plein la vue jusqu'à la conclusion. Que ce soit dans l'eau ou sur terre, il filme avec brio à un rythme soutenu les aventures de nos deux personnages principaux. Mention spéciale à Jason Momoa, qui nous offre un Aquaman ultra badass !
Il va également jouer sur la perception des Atlantes : ayant la capacité de voir sous l'eau, là où un simple humain ne verrait que la noirceur des abysses, l'environnement est paré de couleurs et de lumières pour des scènes très poétiques.

En défruinitive...

Aquaman s'en sort très bien pour son premier film en solo ! Très impressionnant, que ce soit le personnage par son interprète, ou le film par sa réalisation, vous ne serez pas déçu de la performance.
Et n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Je ne connaissais pas trop le personnage d'Aquaman, aussi ai-je vu le film sans attente particulière. Verdict : un scénario assez simple, un ton sérieux dans l'ensemble agrémenté de légères touches d'humour, mais, surtout, un film visuellement incroyable !

Arthur Curry est le fils d'un humain, gardien de phare, et de la reine Atlante Atlanna. Celle-ci doit les quitter lorsque son peuple lance des soldats à sa recherche. Le jeune Arthur va rencontrer Vulko, le vizir d'Atlantis, qui va lui apprendre à maîtriser les capacités héritées de sa mère. Des années plus tard, après avoir affronté Steppenwolf avec la Justice League, il est appelé à faire valoir ses droits sur le trône d'Atlantis, à l'heure où son demi-frère cadet cherche à déclancher une guerre avec les humain.
Comme son prénom l'indique, le scénario est une adaptation de la légende arthurienne. Assez classique, il dispose de quelques rebondissements plutôt savoureux, bien que certains courus d'avance. Les personnages sont assez bien écris et charismatiques, ce qui déclenche chez nous une certaine empathie, même en faveur des méchants de l'histoire.

C'est la réalisation qui va donner sa saveur à Aquaman. Le fait que le personnage évolue dans le milieu sous-marin amène des scènes d'action très originales, et des mouvements de caméra à en donner le tournis. Le film est mené de main de maître par James Wan ; il nous met directement dans le bain avec un plan séquence en guise d'intro, et ne va cesser de nous en mettre plein la vue jusqu'à la conclusion. Que ce soit dans l'eau ou sur terre, il filme avec brio à un rythme soutenu les aventures de nos deux personnages principaux. Mention spéciale à Jason Momoa, qui nous offre un Aquaman ultra badass !
Il va également jouer sur la perception des Atlantes : ayant la capacité de voir sous l'eau, là où un simple humain ne verrait que la noirceur des abysses, l'environnement est paré de couleurs et de lumières pour des scènes très poétiques.

En défruinitive...

Aquaman s'en sort très bien pour son premier film en solo ! Très impressionnant, que ce soit le personnage par son interprète, ou le film par sa réalisation, vous ne serez pas déçu de la performance.
Et n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Je ne connaissais pas trop le personnage d'Aquaman, aussi ai-je vu le film sans attente particulière. Verdict : un scénario assez simple, un ton sérieux dans l'ensemble agrémenté de légères touches d'humour, mais, surtout, un film visuellement incroyable !

Arthur Curry est le fils d'un humain, gardien de phare, et de la reine Atlante Atlanna. Celle-ci doit les quitter lorsque son peuple lance des soldats à sa recherche. Le jeune Arthur va rencontrer Vulko, le vizir d'Atlantis, qui va lui apprendre à maîtriser les capacités héritées de sa mère. Des années plus tard, après avoir affronté Steppenwolf avec la Justice League, il est appelé à faire valoir ses droits sur le trône d'Atlantis, à l'heure où son demi-frère cadet cherche à déclancher une guerre avec les humain.
Comme son prénom l'indique, le scénario est une adaptation de la légende arthurienne. Assez classique, il dispose de quelques rebondissements plutôt savoureux, bien que certains courus d'avance. Les personnages sont assez bien écris et charismatiques, ce qui déclenche chez nous une certaine empathie, même en faveur des méchants de l'histoire.

C'est la réalisation qui va donner sa saveur à Aquaman. Le fait que le personnage évolue dans le milieu sous-marin amène des scènes d'action très originales, et des mouvements de caméra à en donner le tournis. Le film est mené de main de maître par James Wan ; il nous met directement dans le bain avec un plan séquence en guise d'intro, et ne va cesser de nous en mettre plein la vue jusqu'à la conclusion. Que ce soit dans l'eau ou sur terre, il filme avec brio à un rythme soutenu les aventures de nos deux personnages principaux. Mention spéciale à Jason Momoa, qui nous offre un Aquaman ultra badass !
Il va également jouer sur la perception des Atlantes : ayant la capacité de voir sous l'eau, là où un simple humain ne verrait que la noirceur des abysses, l'environnement est paré de couleurs et de lumières pour des scènes très poétiques.

En défruinitive...

Aquaman s'en sort très bien pour son premier film en solo ! Très impressionnant, que ce soit le personnage par son interprète, ou le film par sa réalisation, vous ne serez pas déçu de la performance.
Et n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?