Captain Marvel est le dernier film avant la conclusion tant attendue du Marvel Cinematic Universe, Avengers Endgame, qui sortira en avril. Ce film est important puisqu’il introduit le dernier personnage qui prendra place aux côtés des Avengers, et se permet d’avoir un discours féministe, une première dans la filmographie Marvel. C’est donc une super-héroïne incroyablement puissante et non un énième protagoniste masculin que nous découvrons. Est-elle l’invincibilité incarnée, à l’image de Superman dans l’univers DC ? En tout cas, Thanos n’a qu’a bien se tenir…

 

Supergirl

Captain Marvel est un héros peu connu du grand public, à l’inverse de Spider Man, Thor et autre Iron Man. Et pour cause, il y’a eu plusieurs Captain Marvel au fil des comics, 4 hommes et 3 femmes. C’est la dernière, Carole Denvers, qui est présentée dans ce film et qui sera amenée à côtoyer les Avengers.

L’histoire prend place dans les années 80 et nous raconte l’origine de Carole Denvers qui appartient à la civilisation des Krees, une civilisation Alien d’apparence humaine très avancée alors que l’humanité n’en est encore qu’aux VHS. En guerre contre les Skrulls, un peuple Alien métamorphe, Carole Denvers fait partie d’une unité d’élite commandée par Yon Rogg (Jude Law). Bien évidemment, c’est de nouveau la planète terre qui va être le lieu principal du film, théâtre de révélations et de clins d’oeil qui seront appréciés des fans, car les événements se passent avant la création des Avengers. En effet, Carole Denvers va devoir malencontreusement aller sur terre pour découvrir son véritable passé. Elle va alors faire la rencontre de Nick Fury (Samuel L.Jackson, fidèle au poste et étonnamment bien rajeunit), qui va l’aider dans sa fuite face à ses détracteurs et sa quête de réponses, car les intérêts de la super-héroïne vont rejoindre ceux du Shield, donc Nick Fury fait parti dès ses débuts.

critique du film captain marvel

Copyright Marvel/Disney – Jude Law et Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Dotée de pouvoir bien supérieurs à ceux des Krees mais limités, sa mémoire est également affectée pour une cause inconnue. On découvre alors une femme forte, avec une personnalité en demi teinte puisqu’elle ne sait pas vraiment qui elle est. Si certain ne vont pas la trouver attachante mais seulement « badass », j’ai pour ma part trouvé que l’écriture du personnage était juste et son comportement logique au vu des événements. On aurait pas craché sur plus de profondeur dans le personnage, même si les quelques séquences émotion sont réussies et suffisent à casser la carapace de Carole.

Superpowers

Côté mise en scène, la réalisation est soignée, à défaut d’être marquante. Les effets spéciaux sont jolis et le film a une identité visuelle forte lorsque Captain Marvel révèle tout son potentiel. En effet, les pouvoirs de Carole en mettent plein les yeux et donnent un style vraiment classe. Cela rattrape son costume en caoutchouc assez cheap, mais qui colle avec l’esprit des comics et aux 80’s. Egalement, on peut saluer le travail impeccable sur les masques des Skrulls, là ou de la 3D aurait été laborieuse. Encore une fois, ça correspond parfaitement à l’identité du film, qui rattrape une réalisation timide par moment.

Toutefois, la caméra peine à capter à l’écran les scènes d’actions, tant les pouvoirs de Captain Marvel sont fulgurants. Mais le final est tellement réjouissant et épique qu’on est forcé d’admirer la super-héroïne.

critique film captain marvel 2

Copyright Marvel/Disney – Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Considéré par certain comme un film de remplissage pour présenter à la va-vite le dernier personnage avant la conclusion finale, Captain Marvel se révèle finalement intéressant et s’en sort plutôt bien malgré le fait qu’il soit dans l’ombre de Endgame. Le film est une bonne Origin Story, et le premier consacré à une super-héroïne chez Marvel (on attend maintenant avec impatience Black Window). D’autres ont crié à l’oeuvre pro-féministe, mais il n’en est rien. Si le film à des propos féministes par moment, cela reste dans le ton du film et s’avère suffisamment rare dans la cinématographie des super héros pour que ce soit décrié. Le contrat est pour ma part rempli, avec une super-héroïne qui mérite qu’on s’attache à elle, et qui, j’en suis sûr, sera un personnage particulièrement développé dans le prochain AvengersCaptain Marvel est désormais dans la place, et nul doute qu’elle sera un renfort très apprécié dans une équipe d’Avengers décimée depuis Infinity war.

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Captain Marvel est le dernier film avant la conclusion tant attendue du Marvel Cinematic Universe, Avengers Endgame, qui sortira en avril. Ce film est important puisqu’il introduit le dernier personnage qui prendra place aux côtés des Avengers, et se permet d'avoir un discours féministe, une première dans la filmographie Marvel. C'est donc une super-héroïne incroyablement puissante et non un énième protagoniste masculin que nous découvrons. Est-elle l’invincibilité incarnée, à l’image de Superman dans l’univers DC ? En tout cas, Thanos n’a qu’a bien se tenir…

 

Supergirl

Captain Marvel est un héros peu connu du grand public, à l’inverse de Spider Man, Thor et autre Iron Man. Et pour cause, il y’a eu plusieurs Captain Marvel au fil des comics, 4 hommes et 3 femmes. C'est la dernière, Carole Denvers, qui est présentée dans ce film et qui sera amenée à côtoyer les Avengers.

L’histoire prend place dans les années 80 et nous raconte l’origine de Carole Denvers qui appartient à la civilisation des Krees, une civilisation Alien d’apparence humaine très avancée alors que l’humanité n’en est encore qu’aux VHS. En guerre contre les Skrulls, un peuple Alien métamorphe, Carole Denvers fait partie d’une unité d’élite commandée par Yon Rogg (Jude Law). Bien évidemment, c’est de nouveau la planète terre qui va être le lieu principal du film, théâtre de révélations et de clins d'oeil qui seront appréciés des fans, car les événements se passent avant la création des Avengers. En effet, Carole Denvers va devoir malencontreusement aller sur terre pour découvrir son véritable passé. Elle va alors faire la rencontre de Nick Fury (Samuel L.Jackson, fidèle au poste et étonnamment bien rajeunit), qui va l’aider dans sa fuite face à ses détracteurs et sa quête de réponses, car les intérêts de la super-héroïne vont rejoindre ceux du Shield, donc Nick Fury fait parti dès ses débuts.

critique du film captain marvel

Copyright Marvel/Disney - Jude Law et Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Dotée de pouvoir bien supérieurs à ceux des Krees mais limités, sa mémoire est également affectée pour une cause inconnue. On découvre alors une femme forte, avec une personnalité en demi teinte puisqu’elle ne sait pas vraiment qui elle est. Si certain ne vont pas la trouver attachante mais seulement "badass", j’ai pour ma part trouvé que l’écriture du personnage était juste et son comportement logique au vu des événements. On aurait pas craché sur plus de profondeur dans le personnage, même si les quelques séquences émotion sont réussies et suffisent à casser la carapace de Carole.

Superpowers

Côté mise en scène, la réalisation est soignée, à défaut d’être marquante. Les effets spéciaux sont jolis et le film a une identité visuelle forte lorsque Captain Marvel révèle tout son potentiel. En effet, les pouvoirs de Carole en mettent plein les yeux et donnent un style vraiment classe. Cela rattrape son costume en caoutchouc assez cheap, mais qui colle avec l'esprit des comics et aux 80's. Egalement, on peut saluer le travail impeccable sur les masques des Skrulls, là ou de la 3D aurait été laborieuse. Encore une fois, ça correspond parfaitement à l'identité du film, qui rattrape une réalisation timide par moment.

Toutefois, la caméra peine à capter à l'écran les scènes d'actions, tant les pouvoirs de Captain Marvel sont fulgurants. Mais le final est tellement réjouissant et épique qu'on est forcé d'admirer la super-héroïne.

critique film captain marvel 2

Copyright Marvel/Disney - Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Considéré par certain comme un film de remplissage pour présenter à la va-vite le dernier personnage avant la conclusion finale, Captain Marvel se révèle finalement intéressant et s’en sort plutôt bien malgré le fait qu’il soit dans l’ombre de Endgame. Le film est une bonne Origin Story, et le premier consacré à une super-héroïne chez Marvel (on attend maintenant avec impatience Black Window). D'autres ont crié à l'oeuvre pro-féministe, mais il n'en est rien. Si le film à des propos féministes par moment, cela reste dans le ton du film et s'avère suffisamment rare dans la cinématographie des super héros pour que ce soit décrié. Le contrat est pour ma part rempli, avec une super-héroïne qui mérite qu’on s'attache à elle, et qui, j’en suis sûr, sera un personnage particulièrement développé dans le prochain AvengersCaptain Marvel est désormais dans la place, et nul doute qu’elle sera un renfort très apprécié dans une équipe d’Avengers décimée depuis Infinity war.

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Captain Marvel est le dernier film avant la conclusion tant attendue du Marvel Cinematic Universe, Avengers Endgame, qui sortira en avril. Ce film est important puisqu’il introduit le dernier personnage qui prendra place aux côtés des Avengers, et se permet d'avoir un discours féministe, une première dans la filmographie Marvel. C'est donc une super-héroïne incroyablement puissante et non un énième protagoniste masculin que nous découvrons. Est-elle l’invincibilité incarnée, à l’image de Superman dans l’univers DC ? En tout cas, Thanos n’a qu’a bien se tenir…

 

Supergirl

Captain Marvel est un héros peu connu du grand public, à l’inverse de Spider Man, Thor et autre Iron Man. Et pour cause, il y’a eu plusieurs Captain Marvel au fil des comics, 4 hommes et 3 femmes. C'est la dernière, Carole Denvers, qui est présentée dans ce film et qui sera amenée à côtoyer les Avengers.

L’histoire prend place dans les années 80 et nous raconte l’origine de Carole Denvers qui appartient à la civilisation des Krees, une civilisation Alien d’apparence humaine très avancée alors que l’humanité n’en est encore qu’aux VHS. En guerre contre les Skrulls, un peuple Alien métamorphe, Carole Denvers fait partie d’une unité d’élite commandée par Yon Rogg (Jude Law). Bien évidemment, c’est de nouveau la planète terre qui va être le lieu principal du film, théâtre de révélations et de clins d'oeil qui seront appréciés des fans, car les événements se passent avant la création des Avengers. En effet, Carole Denvers va devoir malencontreusement aller sur terre pour découvrir son véritable passé. Elle va alors faire la rencontre de Nick Fury (Samuel L.Jackson, fidèle au poste et étonnamment bien rajeunit), qui va l’aider dans sa fuite face à ses détracteurs et sa quête de réponses, car les intérêts de la super-héroïne vont rejoindre ceux du Shield, donc Nick Fury fait parti dès ses débuts.

critique du film captain marvel

Copyright Marvel/Disney - Jude Law et Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Dotée de pouvoir bien supérieurs à ceux des Krees mais limités, sa mémoire est également affectée pour une cause inconnue. On découvre alors une femme forte, avec une personnalité en demi teinte puisqu’elle ne sait pas vraiment qui elle est. Si certain ne vont pas la trouver attachante mais seulement "badass", j’ai pour ma part trouvé que l’écriture du personnage était juste et son comportement logique au vu des événements. On aurait pas craché sur plus de profondeur dans le personnage, même si les quelques séquences émotion sont réussies et suffisent à casser la carapace de Carole.

Superpowers

Côté mise en scène, la réalisation est soignée, à défaut d’être marquante. Les effets spéciaux sont jolis et le film a une identité visuelle forte lorsque Captain Marvel révèle tout son potentiel. En effet, les pouvoirs de Carole en mettent plein les yeux et donnent un style vraiment classe. Cela rattrape son costume en caoutchouc assez cheap, mais qui colle avec l'esprit des comics et aux 80's. Egalement, on peut saluer le travail impeccable sur les masques des Skrulls, là ou de la 3D aurait été laborieuse. Encore une fois, ça correspond parfaitement à l'identité du film, qui rattrape une réalisation timide par moment.

Toutefois, la caméra peine à capter à l'écran les scènes d'actions, tant les pouvoirs de Captain Marvel sont fulgurants. Mais le final est tellement réjouissant et épique qu'on est forcé d'admirer la super-héroïne.

critique film captain marvel 2

Copyright Marvel/Disney - Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Considéré par certain comme un film de remplissage pour présenter à la va-vite le dernier personnage avant la conclusion finale, Captain Marvel se révèle finalement intéressant et s’en sort plutôt bien malgré le fait qu’il soit dans l’ombre de Endgame. Le film est une bonne Origin Story, et le premier consacré à une super-héroïne chez Marvel (on attend maintenant avec impatience Black Window). D'autres ont crié à l'oeuvre pro-féministe, mais il n'en est rien. Si le film à des propos féministes par moment, cela reste dans le ton du film et s'avère suffisamment rare dans la cinématographie des super héros pour que ce soit décrié. Le contrat est pour ma part rempli, avec une super-héroïne qui mérite qu’on s'attache à elle, et qui, j’en suis sûr, sera un personnage particulièrement développé dans le prochain AvengersCaptain Marvel est désormais dans la place, et nul doute qu’elle sera un renfort très apprécié dans une équipe d’Avengers décimée depuis Infinity war.

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Captain Marvel est le dernier film avant la conclusion tant attendue du Marvel Cinematic Universe, Avengers Endgame, qui sortira en avril. Ce film est important puisqu’il introduit le dernier personnage qui prendra place aux côtés des Avengers, et se permet d'avoir un discours féministe, une première dans la filmographie Marvel. C'est donc une super-héroïne incroyablement puissante et non un énième protagoniste masculin que nous découvrons. Est-elle l’invincibilité incarnée, à l’image de Superman dans l’univers DC ? En tout cas, Thanos n’a qu’a bien se tenir…

 

Supergirl

Captain Marvel est un héros peu connu du grand public, à l’inverse de Spider Man, Thor et autre Iron Man. Et pour cause, il y’a eu plusieurs Captain Marvel au fil des comics, 4 hommes et 3 femmes. C'est la dernière, Carole Denvers, qui est présentée dans ce film et qui sera amenée à côtoyer les Avengers.

L’histoire prend place dans les années 80 et nous raconte l’origine de Carole Denvers qui appartient à la civilisation des Krees, une civilisation Alien d’apparence humaine très avancée alors que l’humanité n’en est encore qu’aux VHS. En guerre contre les Skrulls, un peuple Alien métamorphe, Carole Denvers fait partie d’une unité d’élite commandée par Yon Rogg (Jude Law). Bien évidemment, c’est de nouveau la planète terre qui va être le lieu principal du film, théâtre de révélations et de clins d'oeil qui seront appréciés des fans, car les événements se passent avant la création des Avengers. En effet, Carole Denvers va devoir malencontreusement aller sur terre pour découvrir son véritable passé. Elle va alors faire la rencontre de Nick Fury (Samuel L.Jackson, fidèle au poste et étonnamment bien rajeunit), qui va l’aider dans sa fuite face à ses détracteurs et sa quête de réponses, car les intérêts de la super-héroïne vont rejoindre ceux du Shield, donc Nick Fury fait parti dès ses débuts.

critique du film captain marvel

Copyright Marvel/Disney - Jude Law et Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Dotée de pouvoir bien supérieurs à ceux des Krees mais limités, sa mémoire est également affectée pour une cause inconnue. On découvre alors une femme forte, avec une personnalité en demi teinte puisqu’elle ne sait pas vraiment qui elle est. Si certain ne vont pas la trouver attachante mais seulement "badass", j’ai pour ma part trouvé que l’écriture du personnage était juste et son comportement logique au vu des événements. On aurait pas craché sur plus de profondeur dans le personnage, même si les quelques séquences émotion sont réussies et suffisent à casser la carapace de Carole.

Superpowers

Côté mise en scène, la réalisation est soignée, à défaut d’être marquante. Les effets spéciaux sont jolis et le film a une identité visuelle forte lorsque Captain Marvel révèle tout son potentiel. En effet, les pouvoirs de Carole en mettent plein les yeux et donnent un style vraiment classe. Cela rattrape son costume en caoutchouc assez cheap, mais qui colle avec l'esprit des comics et aux 80's. Egalement, on peut saluer le travail impeccable sur les masques des Skrulls, là ou de la 3D aurait été laborieuse. Encore une fois, ça correspond parfaitement à l'identité du film, qui rattrape une réalisation timide par moment.

Toutefois, la caméra peine à capter à l'écran les scènes d'actions, tant les pouvoirs de Captain Marvel sont fulgurants. Mais le final est tellement réjouissant et épique qu'on est forcé d'admirer la super-héroïne.

critique film captain marvel 2

Copyright Marvel/Disney - Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Considéré par certain comme un film de remplissage pour présenter à la va-vite le dernier personnage avant la conclusion finale, Captain Marvel se révèle finalement intéressant et s’en sort plutôt bien malgré le fait qu’il soit dans l’ombre de Endgame. Le film est une bonne Origin Story, et le premier consacré à une super-héroïne chez Marvel (on attend maintenant avec impatience Black Window). D'autres ont crié à l'oeuvre pro-féministe, mais il n'en est rien. Si le film à des propos féministes par moment, cela reste dans le ton du film et s'avère suffisamment rare dans la cinématographie des super héros pour que ce soit décrié. Le contrat est pour ma part rempli, avec une super-héroïne qui mérite qu’on s'attache à elle, et qui, j’en suis sûr, sera un personnage particulièrement développé dans le prochain AvengersCaptain Marvel est désormais dans la place, et nul doute qu’elle sera un renfort très apprécié dans une équipe d’Avengers décimée depuis Infinity war.

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Captain Marvel est le dernier film avant la conclusion tant attendue du Marvel Cinematic Universe, Avengers Endgame, qui sortira en avril. Ce film est important puisqu’il introduit le dernier personnage qui prendra place aux côtés des Avengers, et se permet d'avoir un discours féministe, une première dans la filmographie Marvel. C'est donc une super-héroïne incroyablement puissante et non un énième protagoniste masculin que nous découvrons. Est-elle l’invincibilité incarnée, à l’image de Superman dans l’univers DC ? En tout cas, Thanos n’a qu’a bien se tenir…

 

Supergirl

Captain Marvel est un héros peu connu du grand public, à l’inverse de Spider Man, Thor et autre Iron Man. Et pour cause, il y’a eu plusieurs Captain Marvel au fil des comics, 4 hommes et 3 femmes. C'est la dernière, Carole Denvers, qui est présentée dans ce film et qui sera amenée à côtoyer les Avengers.

L’histoire prend place dans les années 80 et nous raconte l’origine de Carole Denvers qui appartient à la civilisation des Krees, une civilisation Alien d’apparence humaine très avancée alors que l’humanité n’en est encore qu’aux VHS. En guerre contre les Skrulls, un peuple Alien métamorphe, Carole Denvers fait partie d’une unité d’élite commandée par Yon Rogg (Jude Law). Bien évidemment, c’est de nouveau la planète terre qui va être le lieu principal du film, théâtre de révélations et de clins d'oeil qui seront appréciés des fans, car les événements se passent avant la création des Avengers. En effet, Carole Denvers va devoir malencontreusement aller sur terre pour découvrir son véritable passé. Elle va alors faire la rencontre de Nick Fury (Samuel L.Jackson, fidèle au poste et étonnamment bien rajeunit), qui va l’aider dans sa fuite face à ses détracteurs et sa quête de réponses, car les intérêts de la super-héroïne vont rejoindre ceux du Shield, donc Nick Fury fait parti dès ses débuts.

critique du film captain marvel

Copyright Marvel/Disney - Jude Law et Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Dotée de pouvoir bien supérieurs à ceux des Krees mais limités, sa mémoire est également affectée pour une cause inconnue. On découvre alors une femme forte, avec une personnalité en demi teinte puisqu’elle ne sait pas vraiment qui elle est. Si certain ne vont pas la trouver attachante mais seulement "badass", j’ai pour ma part trouvé que l’écriture du personnage était juste et son comportement logique au vu des événements. On aurait pas craché sur plus de profondeur dans le personnage, même si les quelques séquences émotion sont réussies et suffisent à casser la carapace de Carole.

Superpowers

Côté mise en scène, la réalisation est soignée, à défaut d’être marquante. Les effets spéciaux sont jolis et le film a une identité visuelle forte lorsque Captain Marvel révèle tout son potentiel. En effet, les pouvoirs de Carole en mettent plein les yeux et donnent un style vraiment classe. Cela rattrape son costume en caoutchouc assez cheap, mais qui colle avec l'esprit des comics et aux 80's. Egalement, on peut saluer le travail impeccable sur les masques des Skrulls, là ou de la 3D aurait été laborieuse. Encore une fois, ça correspond parfaitement à l'identité du film, qui rattrape une réalisation timide par moment.

Toutefois, la caméra peine à capter à l'écran les scènes d'actions, tant les pouvoirs de Captain Marvel sont fulgurants. Mais le final est tellement réjouissant et épique qu'on est forcé d'admirer la super-héroïne.

critique film captain marvel 2

Copyright Marvel/Disney - Brie Larson, film Captain Marvel (2019)

Considéré par certain comme un film de remplissage pour présenter à la va-vite le dernier personnage avant la conclusion finale, Captain Marvel se révèle finalement intéressant et s’en sort plutôt bien malgré le fait qu’il soit dans l’ombre de Endgame. Le film est une bonne Origin Story, et le premier consacré à une super-héroïne chez Marvel (on attend maintenant avec impatience Black Window). D'autres ont crié à l'oeuvre pro-féministe, mais il n'en est rien. Si le film à des propos féministes par moment, cela reste dans le ton du film et s'avère suffisamment rare dans la cinématographie des super héros pour que ce soit décrié. Le contrat est pour ma part rempli, avec une super-héroïne qui mérite qu’on s'attache à elle, et qui, j’en suis sûr, sera un personnage particulièrement développé dans le prochain AvengersCaptain Marvel est désormais dans la place, et nul doute qu’elle sera un renfort très apprécié dans une équipe d’Avengers décimée depuis Infinity war.

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?