Les deux frères Renier, chacun acteurs, réalisent ensemble leur premier thriller. Un thriller qui ne nous séduit pas totalement mais qui ouvre l’appétit sur leur univers. On en veut plus !

C’est l’histoire de deux soeurs : Mona, timide et bienveillante rêve de décrocher un grand rôle d’actrice ; Sam, sensuelle et excessive est déjà reconnue dans le monde du cinéma. Alors que Sam commence par perdre pied, Mona en profite pour trouver sa place.

Dans une mise en scène morbide et froide, les deux femmes sont en confrontations permanentes. Soit trop d’amour, soit trop de rivalité. Dans tous les cas, la tension est palpable.

Carnivores est intéressant lorsqu’il nous plonge dans le quotidien d’une actrice. Maquillage, tournage difficile, répliques oubliées, réalisateur autoritaire… On aime surtout l’ambiguïté entre les soeurs et on aurait aimé que ça aille plus loin. Certaines scènes frôlent l’immoralité mais pas assez pour en faire un film marquant.

En défruinitive, pourquoi regarder Carnivores ?

Leïla Bekhti nous séduit dans ce rôle dramatique de la victime pas si innocente… Et le duo fonctionne à merveille avec Zita Hanrot. Si vous êtes cinéphile, vous serez forcément curieux de connaître ce qui se passe derrière la caméra… Et l’univers global du film nous rappelle Ozon, ou le plus barré Neon Demon. Carnivores est une belle mise en bouche : on attend le prochain film des Renier avec impatience !

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Les deux frères Renier, chacun acteurs, réalisent ensemble leur premier thriller. Un thriller qui ne nous séduit pas totalement mais qui ouvre l'appétit sur leur univers. On en veut plus !

C'est l'histoire de deux soeurs : Mona, timide et bienveillante rêve de décrocher un grand rôle d'actrice ; Sam, sensuelle et excessive est déjà reconnue dans le monde du cinéma. Alors que Sam commence par perdre pied, Mona en profite pour trouver sa place.

Dans une mise en scène morbide et froide, les deux femmes sont en confrontations permanentes. Soit trop d'amour, soit trop de rivalité. Dans tous les cas, la tension est palpable.

Carnivores est intéressant lorsqu'il nous plonge dans le quotidien d'une actrice. Maquillage, tournage difficile, répliques oubliées, réalisateur autoritaire... On aime surtout l’ambiguïté entre les soeurs et on aurait aimé que ça aille plus loin. Certaines scènes frôlent l'immoralité mais pas assez pour en faire un film marquant.

En défruinitive, pourquoi regarder Carnivores ?

Leïla Bekhti nous séduit dans ce rôle dramatique de la victime pas si innocente... Et le duo fonctionne à merveille avec Zita Hanrot. Si vous êtes cinéphile, vous serez forcément curieux de connaître ce qui se passe derrière la caméra... Et l'univers global du film nous rappelle Ozon, ou le plus barré Neon Demon. Carnivores est une belle mise en bouche : on attend le prochain film des Renier avec impatience !

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Les deux frères Renier, chacun acteurs, réalisent ensemble leur premier thriller. Un thriller qui ne nous séduit pas totalement mais qui ouvre l'appétit sur leur univers. On en veut plus !

C'est l'histoire de deux soeurs : Mona, timide et bienveillante rêve de décrocher un grand rôle d'actrice ; Sam, sensuelle et excessive est déjà reconnue dans le monde du cinéma. Alors que Sam commence par perdre pied, Mona en profite pour trouver sa place.

Dans une mise en scène morbide et froide, les deux femmes sont en confrontations permanentes. Soit trop d'amour, soit trop de rivalité. Dans tous les cas, la tension est palpable.

Carnivores est intéressant lorsqu'il nous plonge dans le quotidien d'une actrice. Maquillage, tournage difficile, répliques oubliées, réalisateur autoritaire... On aime surtout l’ambiguïté entre les soeurs et on aurait aimé que ça aille plus loin. Certaines scènes frôlent l'immoralité mais pas assez pour en faire un film marquant.

En défruinitive, pourquoi regarder Carnivores ?

Leïla Bekhti nous séduit dans ce rôle dramatique de la victime pas si innocente... Et le duo fonctionne à merveille avec Zita Hanrot. Si vous êtes cinéphile, vous serez forcément curieux de connaître ce qui se passe derrière la caméra... Et l'univers global du film nous rappelle Ozon, ou le plus barré Neon Demon. Carnivores est une belle mise en bouche : on attend le prochain film des Renier avec impatience !

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Les deux frères Renier, chacun acteurs, réalisent ensemble leur premier thriller. Un thriller qui ne nous séduit pas totalement mais qui ouvre l'appétit sur leur univers. On en veut plus !

C'est l'histoire de deux soeurs : Mona, timide et bienveillante rêve de décrocher un grand rôle d'actrice ; Sam, sensuelle et excessive est déjà reconnue dans le monde du cinéma. Alors que Sam commence par perdre pied, Mona en profite pour trouver sa place.

Dans une mise en scène morbide et froide, les deux femmes sont en confrontations permanentes. Soit trop d'amour, soit trop de rivalité. Dans tous les cas, la tension est palpable.

Carnivores est intéressant lorsqu'il nous plonge dans le quotidien d'une actrice. Maquillage, tournage difficile, répliques oubliées, réalisateur autoritaire... On aime surtout l’ambiguïté entre les soeurs et on aurait aimé que ça aille plus loin. Certaines scènes frôlent l'immoralité mais pas assez pour en faire un film marquant.

En défruinitive, pourquoi regarder Carnivores ?

Leïla Bekhti nous séduit dans ce rôle dramatique de la victime pas si innocente... Et le duo fonctionne à merveille avec Zita Hanrot. Si vous êtes cinéphile, vous serez forcément curieux de connaître ce qui se passe derrière la caméra... Et l'univers global du film nous rappelle Ozon, ou le plus barré Neon Demon. Carnivores est une belle mise en bouche : on attend le prochain film des Renier avec impatience !

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Les deux frères Renier, chacun acteurs, réalisent ensemble leur premier thriller. Un thriller qui ne nous séduit pas totalement mais qui ouvre l'appétit sur leur univers. On en veut plus !

C'est l'histoire de deux soeurs : Mona, timide et bienveillante rêve de décrocher un grand rôle d'actrice ; Sam, sensuelle et excessive est déjà reconnue dans le monde du cinéma. Alors que Sam commence par perdre pied, Mona en profite pour trouver sa place.

Dans une mise en scène morbide et froide, les deux femmes sont en confrontations permanentes. Soit trop d'amour, soit trop de rivalité. Dans tous les cas, la tension est palpable.

Carnivores est intéressant lorsqu'il nous plonge dans le quotidien d'une actrice. Maquillage, tournage difficile, répliques oubliées, réalisateur autoritaire... On aime surtout l’ambiguïté entre les soeurs et on aurait aimé que ça aille plus loin. Certaines scènes frôlent l'immoralité mais pas assez pour en faire un film marquant.

En défruinitive, pourquoi regarder Carnivores ?

Leïla Bekhti nous séduit dans ce rôle dramatique de la victime pas si innocente... Et le duo fonctionne à merveille avec Zita Hanrot. Si vous êtes cinéphile, vous serez forcément curieux de connaître ce qui se passe derrière la caméra... Et l'univers global du film nous rappelle Ozon, ou le plus barré Neon Demon. Carnivores est une belle mise en bouche : on attend le prochain film des Renier avec impatience !

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?