En ce moment, on nous propose de plus en plus de comédies sociales bien ficelées, qui cherchent à nous faire réagir par le rire, en collant à l’actualité, et ça fait du bien ! Damien veut changer le monde est de celles-là. Réalisé par Xavier De Choudens, avec un Franck Gastambide et une Camille Lellouche bien différents du registre dans lequel on les connait, c’est un film qui nous pousse à nous interroger sur notre engagement dans les problèmes de société.

Damien, c’est un mec lambda, qui bien que ses parents aient été très militants avant la mort de sa mère, et peut être à cause de ça, n’est pas spécialement actif ni engagé dans quoi que ce soit. Damien, c’est un peu Monsieur Tout le monde, nous, les spectateurs, le réalisateur, les acteurs… qui sommes conscients que le monde va mal, mais qui ne savons pas trop dans quelle mesure ni pour quoi nous engager. Selon Xavier De Choudens, cela est en partie dû au fait qu’avec l’aire numérique, nous avons des milliers de propositions, pétitions, dons, challenges, associations… Mais sans pouvoir réellement en mesurer l’impact ; on reste dans du très abstrait. Et pour des personnes un minimum indécises, moi le 1er, il en résulte qu’on ne fait pas grand chose.
Damien donc, va avoir l’occasion de venir en aide à un petit garçon et sa mère, sur le point d’être expulsés du territoire, en reconnaissant celui-ci. Cet élan de solidarité va lui faire prendre conscience que de nombreux enfants sont, comme son « fils », scolarisés en France mais pouvant être expulsés à tout moment. Il va prendre conscience que ce qu’il a fait n’est pas suffisant et va chercher d’autres « pères » prêts à s’engager de la sorte. Je met des guillemets pour indiquer que les personnages vont faire ce geste pour rendre service, mais ces actions vont créer des liens réels entre les pères et les enfants qu’ils reconnaissent.
Le film s’annonce comme une comédie mais va prendre rapidement des allures de comédie romantique. On y retrouve les scènes classiques du genre, mais son côté social, la bonne écriture des personnages et l’excellente direction d’acteurs apporte un air rafraîchissant à la chose.

En défruinitive…

Damien veut changer le monde va nous faire réfléchir sur notre engagement social, et nous faire passer un bon moment (car la preuve en est, l’un n’empêche pas l’autre, loin de là !). On s’identifie facilement au personnage principal, et on se pose de vraies question en sortant de la séance.
Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

En ce moment, on nous propose de plus en plus de comédies sociales bien ficelées, qui cherchent à nous faire réagir par le rire, en collant à l'actualité, et ça fait du bien ! Damien veut changer le monde est de celles-là. Réalisé par Xavier De Choudens, avec un Franck Gastambide et une Camille Lellouche bien différents du registre dans lequel on les connait, c'est un film qui nous pousse à nous interroger sur notre engagement dans les problèmes de société.

Damien, c'est un mec lambda, qui bien que ses parents aient été très militants avant la mort de sa mère, et peut être à cause de ça, n'est pas spécialement actif ni engagé dans quoi que ce soit. Damien, c'est un peu Monsieur Tout le monde, nous, les spectateurs, le réalisateur, les acteurs... qui sommes conscients que le monde va mal, mais qui ne savons pas trop dans quelle mesure ni pour quoi nous engager. Selon Xavier De Choudens, cela est en partie dû au fait qu'avec l'aire numérique, nous avons des milliers de propositions, pétitions, dons, challenges, associations... Mais sans pouvoir réellement en mesurer l'impact ; on reste dans du très abstrait. Et pour des personnes un minimum indécises, moi le 1er, il en résulte qu'on ne fait pas grand chose.
Damien donc, va avoir l'occasion de venir en aide à un petit garçon et sa mère, sur le point d'être expulsés du territoire, en reconnaissant celui-ci. Cet élan de solidarité va lui faire prendre conscience que de nombreux enfants sont, comme son "fils", scolarisés en France mais pouvant être expulsés à tout moment. Il va prendre conscience que ce qu'il a fait n'est pas suffisant et va chercher d'autres "pères" prêts à s'engager de la sorte. Je met des guillemets pour indiquer que les personnages vont faire ce geste pour rendre service, mais ces actions vont créer des liens réels entre les pères et les enfants qu'ils reconnaissent.
Le film s'annonce comme une comédie mais va prendre rapidement des allures de comédie romantique. On y retrouve les scènes classiques du genre, mais son côté social, la bonne écriture des personnages et l'excellente direction d'acteurs apporte un air rafraîchissant à la chose.

En défruinitive...

Damien veut changer le monde va nous faire réfléchir sur notre engagement social, et nous faire passer un bon moment (car la preuve en est, l'un n'empêche pas l'autre, loin de là !). On s'identifie facilement au personnage principal, et on se pose de vraies question en sortant de la séance.
Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

En ce moment, on nous propose de plus en plus de comédies sociales bien ficelées, qui cherchent à nous faire réagir par le rire, en collant à l'actualité, et ça fait du bien ! Damien veut changer le monde est de celles-là. Réalisé par Xavier De Choudens, avec un Franck Gastambide et une Camille Lellouche bien différents du registre dans lequel on les connait, c'est un film qui nous pousse à nous interroger sur notre engagement dans les problèmes de société.

Damien, c'est un mec lambda, qui bien que ses parents aient été très militants avant la mort de sa mère, et peut être à cause de ça, n'est pas spécialement actif ni engagé dans quoi que ce soit. Damien, c'est un peu Monsieur Tout le monde, nous, les spectateurs, le réalisateur, les acteurs... qui sommes conscients que le monde va mal, mais qui ne savons pas trop dans quelle mesure ni pour quoi nous engager. Selon Xavier De Choudens, cela est en partie dû au fait qu'avec l'aire numérique, nous avons des milliers de propositions, pétitions, dons, challenges, associations... Mais sans pouvoir réellement en mesurer l'impact ; on reste dans du très abstrait. Et pour des personnes un minimum indécises, moi le 1er, il en résulte qu'on ne fait pas grand chose.
Damien donc, va avoir l'occasion de venir en aide à un petit garçon et sa mère, sur le point d'être expulsés du territoire, en reconnaissant celui-ci. Cet élan de solidarité va lui faire prendre conscience que de nombreux enfants sont, comme son "fils", scolarisés en France mais pouvant être expulsés à tout moment. Il va prendre conscience que ce qu'il a fait n'est pas suffisant et va chercher d'autres "pères" prêts à s'engager de la sorte. Je met des guillemets pour indiquer que les personnages vont faire ce geste pour rendre service, mais ces actions vont créer des liens réels entre les pères et les enfants qu'ils reconnaissent.
Le film s'annonce comme une comédie mais va prendre rapidement des allures de comédie romantique. On y retrouve les scènes classiques du genre, mais son côté social, la bonne écriture des personnages et l'excellente direction d'acteurs apporte un air rafraîchissant à la chose.

En défruinitive...

Damien veut changer le monde va nous faire réfléchir sur notre engagement social, et nous faire passer un bon moment (car la preuve en est, l'un n'empêche pas l'autre, loin de là !). On s'identifie facilement au personnage principal, et on se pose de vraies question en sortant de la séance.
Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

En ce moment, on nous propose de plus en plus de comédies sociales bien ficelées, qui cherchent à nous faire réagir par le rire, en collant à l'actualité, et ça fait du bien ! Damien veut changer le monde est de celles-là. Réalisé par Xavier De Choudens, avec un Franck Gastambide et une Camille Lellouche bien différents du registre dans lequel on les connait, c'est un film qui nous pousse à nous interroger sur notre engagement dans les problèmes de société.

Damien, c'est un mec lambda, qui bien que ses parents aient été très militants avant la mort de sa mère, et peut être à cause de ça, n'est pas spécialement actif ni engagé dans quoi que ce soit. Damien, c'est un peu Monsieur Tout le monde, nous, les spectateurs, le réalisateur, les acteurs... qui sommes conscients que le monde va mal, mais qui ne savons pas trop dans quelle mesure ni pour quoi nous engager. Selon Xavier De Choudens, cela est en partie dû au fait qu'avec l'aire numérique, nous avons des milliers de propositions, pétitions, dons, challenges, associations... Mais sans pouvoir réellement en mesurer l'impact ; on reste dans du très abstrait. Et pour des personnes un minimum indécises, moi le 1er, il en résulte qu'on ne fait pas grand chose.
Damien donc, va avoir l'occasion de venir en aide à un petit garçon et sa mère, sur le point d'être expulsés du territoire, en reconnaissant celui-ci. Cet élan de solidarité va lui faire prendre conscience que de nombreux enfants sont, comme son "fils", scolarisés en France mais pouvant être expulsés à tout moment. Il va prendre conscience que ce qu'il a fait n'est pas suffisant et va chercher d'autres "pères" prêts à s'engager de la sorte. Je met des guillemets pour indiquer que les personnages vont faire ce geste pour rendre service, mais ces actions vont créer des liens réels entre les pères et les enfants qu'ils reconnaissent.
Le film s'annonce comme une comédie mais va prendre rapidement des allures de comédie romantique. On y retrouve les scènes classiques du genre, mais son côté social, la bonne écriture des personnages et l'excellente direction d'acteurs apporte un air rafraîchissant à la chose.

En défruinitive...

Damien veut changer le monde va nous faire réfléchir sur notre engagement social, et nous faire passer un bon moment (car la preuve en est, l'un n'empêche pas l'autre, loin de là !). On s'identifie facilement au personnage principal, et on se pose de vraies question en sortant de la séance.
Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

En ce moment, on nous propose de plus en plus de comédies sociales bien ficelées, qui cherchent à nous faire réagir par le rire, en collant à l'actualité, et ça fait du bien ! Damien veut changer le monde est de celles-là. Réalisé par Xavier De Choudens, avec un Franck Gastambide et une Camille Lellouche bien différents du registre dans lequel on les connait, c'est un film qui nous pousse à nous interroger sur notre engagement dans les problèmes de société.

Damien, c'est un mec lambda, qui bien que ses parents aient été très militants avant la mort de sa mère, et peut être à cause de ça, n'est pas spécialement actif ni engagé dans quoi que ce soit. Damien, c'est un peu Monsieur Tout le monde, nous, les spectateurs, le réalisateur, les acteurs... qui sommes conscients que le monde va mal, mais qui ne savons pas trop dans quelle mesure ni pour quoi nous engager. Selon Xavier De Choudens, cela est en partie dû au fait qu'avec l'aire numérique, nous avons des milliers de propositions, pétitions, dons, challenges, associations... Mais sans pouvoir réellement en mesurer l'impact ; on reste dans du très abstrait. Et pour des personnes un minimum indécises, moi le 1er, il en résulte qu'on ne fait pas grand chose.
Damien donc, va avoir l'occasion de venir en aide à un petit garçon et sa mère, sur le point d'être expulsés du territoire, en reconnaissant celui-ci. Cet élan de solidarité va lui faire prendre conscience que de nombreux enfants sont, comme son "fils", scolarisés en France mais pouvant être expulsés à tout moment. Il va prendre conscience que ce qu'il a fait n'est pas suffisant et va chercher d'autres "pères" prêts à s'engager de la sorte. Je met des guillemets pour indiquer que les personnages vont faire ce geste pour rendre service, mais ces actions vont créer des liens réels entre les pères et les enfants qu'ils reconnaissent.
Le film s'annonce comme une comédie mais va prendre rapidement des allures de comédie romantique. On y retrouve les scènes classiques du genre, mais son côté social, la bonne écriture des personnages et l'excellente direction d'acteurs apporte un air rafraîchissant à la chose.

En défruinitive...

Damien veut changer le monde va nous faire réfléchir sur notre engagement social, et nous faire passer un bon moment (car la preuve en est, l'un n'empêche pas l'autre, loin de là !). On s'identifie facilement au personnage principal, et on se pose de vraies question en sortant de la séance.
Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas, pour bien grandir, mangez 5 films et séries par semaine !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?