Une bande de cinq amis rêvent de vivre ensemble depuis leur enfance. Samuel, fils de riche, trouve un appartement de rêve au cœur de paris et propose à ses amis de payer la moitié du loyer qu’on imagine exorbitant ! Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde. A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille. Il décide de ne rien dire aux autres et d’assumer sa part en se mettant à vendre de l’herbe.

Pourquoi j’ai aimé ?

Quelle bonne partie de rigolade ! ça ne m’arrive pas souvent de rire franchement devant un film, et là, je n’ai pas pu m’empêcher de m’esclaffer devant des gags à répétition. Seule déception ? Pierre Niney joue toujours les mêmes rôles : le mec un peu bancal à qui on ne peut pas faire confiance, qui a le don de se mettre dans des situations impossibles. L’homme idéal, ou encore J’aime regarder les filles sont aussi des films où Pierre Niney se noie dans ses mensonges.

Néanmoins, Five est un film parfait pour rire et se distraire, tous les ingrédients sont réunis pour une bonne comédie française : blagues et jeux de mots bien trouvés, situations embarrassantes, caricature des dealers à mourir de rire, mais surtout le portrait de LA bande de potes qu’on rêve tous d’avoir…

> Le beau gosse chaud lapin
> L’hypocondriaque gros et rigolo
> Le drogué à côté de ses pompes
> La belle blonde qui fait rêver tout le monde
> … et bien sûr, Samuel, le mec friqué qui régale tout le monde et qui est totalement extraverti.

Certes, des personnages très clichés qui n’apportent rien de nouveau… Mais Five est un film très comique qui aborde des sujets importants comme la perte de sa famille et l’importance de l’amitié, sans jamais tomber dans le scénario trop sérieux. Les acteurs sont au top de leur forme… On se laisse embarquer dans l’histoire à coup sûr !

Conseil : ne regardez pas la bande-annonce, qui, encore une fois, en dévoile beaucoup trop. Pour vous, un extrait pour vous mettre en appétit :

Genre

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Une bande de cinq amis rêvent de vivre ensemble depuis leur enfance. Samuel, fils de riche, trouve un appartement de rêve au cœur de paris et propose à ses amis de payer la moitié du loyer qu'on imagine exorbitant ! Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde. A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille. Il décide de ne rien dire aux autres et d'assumer sa part en se mettant à vendre de l'herbe.

Pourquoi j'ai aimé ?

Quelle bonne partie de rigolade ! ça ne m'arrive pas souvent de rire franchement devant un film, et là, je n'ai pas pu m'empêcher de m'esclaffer devant des gags à répétition. Seule déception ? Pierre Niney joue toujours les mêmes rôles : le mec un peu bancal à qui on ne peut pas faire confiance, qui a le don de se mettre dans des situations impossibles. L'homme idéal, ou encore J'aime regarder les filles sont aussi des films où Pierre Niney se noie dans ses mensonges.

Néanmoins, Five est un film parfait pour rire et se distraire, tous les ingrédients sont réunis pour une bonne comédie française : blagues et jeux de mots bien trouvés, situations embarrassantes, caricature des dealers à mourir de rire, mais surtout le portrait de LA bande de potes qu'on rêve tous d'avoir...

> Le beau gosse chaud lapin
> L'hypocondriaque gros et rigolo
> Le drogué à côté de ses pompes
> La belle blonde qui fait rêver tout le monde
> ... et bien sûr, Samuel, le mec friqué qui régale tout le monde et qui est totalement extraverti.

Certes, des personnages très clichés qui n'apportent rien de nouveau... Mais Five est un film très comique qui aborde des sujets importants comme la perte de sa famille et l'importance de l'amitié, sans jamais tomber dans le scénario trop sérieux. Les acteurs sont au top de leur forme... On se laisse embarquer dans l'histoire à coup sûr !

Conseil : ne regardez pas la bande-annonce, qui, encore une fois, en dévoile beaucoup trop. Pour vous, un extrait pour vous mettre en appétit :

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Une bande de cinq amis rêvent de vivre ensemble depuis leur enfance. Samuel, fils de riche, trouve un appartement de rêve au cœur de paris et propose à ses amis de payer la moitié du loyer qu'on imagine exorbitant ! Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde. A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille. Il décide de ne rien dire aux autres et d'assumer sa part en se mettant à vendre de l'herbe.

Pourquoi j'ai aimé ?

Quelle bonne partie de rigolade ! ça ne m'arrive pas souvent de rire franchement devant un film, et là, je n'ai pas pu m'empêcher de m'esclaffer devant des gags à répétition. Seule déception ? Pierre Niney joue toujours les mêmes rôles : le mec un peu bancal à qui on ne peut pas faire confiance, qui a le don de se mettre dans des situations impossibles. L'homme idéal, ou encore J'aime regarder les filles sont aussi des films où Pierre Niney se noie dans ses mensonges.

Néanmoins, Five est un film parfait pour rire et se distraire, tous les ingrédients sont réunis pour une bonne comédie française : blagues et jeux de mots bien trouvés, situations embarrassantes, caricature des dealers à mourir de rire, mais surtout le portrait de LA bande de potes qu'on rêve tous d'avoir...

> Le beau gosse chaud lapin
> L'hypocondriaque gros et rigolo
> Le drogué à côté de ses pompes
> La belle blonde qui fait rêver tout le monde
> ... et bien sûr, Samuel, le mec friqué qui régale tout le monde et qui est totalement extraverti.

Certes, des personnages très clichés qui n'apportent rien de nouveau... Mais Five est un film très comique qui aborde des sujets importants comme la perte de sa famille et l'importance de l'amitié, sans jamais tomber dans le scénario trop sérieux. Les acteurs sont au top de leur forme... On se laisse embarquer dans l'histoire à coup sûr !

Conseil : ne regardez pas la bande-annonce, qui, encore une fois, en dévoile beaucoup trop. Pour vous, un extrait pour vous mettre en appétit :

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Genre

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Une bande de cinq amis rêvent de vivre ensemble depuis leur enfance. Samuel, fils de riche, trouve un appartement de rêve au cœur de paris et propose à ses amis de payer la moitié du loyer qu'on imagine exorbitant ! Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde. A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille. Il décide de ne rien dire aux autres et d'assumer sa part en se mettant à vendre de l'herbe.

Pourquoi j'ai aimé ?

Quelle bonne partie de rigolade ! ça ne m'arrive pas souvent de rire franchement devant un film, et là, je n'ai pas pu m'empêcher de m'esclaffer devant des gags à répétition. Seule déception ? Pierre Niney joue toujours les mêmes rôles : le mec un peu bancal à qui on ne peut pas faire confiance, qui a le don de se mettre dans des situations impossibles. L'homme idéal, ou encore J'aime regarder les filles sont aussi des films où Pierre Niney se noie dans ses mensonges.

Néanmoins, Five est un film parfait pour rire et se distraire, tous les ingrédients sont réunis pour une bonne comédie française : blagues et jeux de mots bien trouvés, situations embarrassantes, caricature des dealers à mourir de rire, mais surtout le portrait de LA bande de potes qu'on rêve tous d'avoir...

> Le beau gosse chaud lapin
> L'hypocondriaque gros et rigolo
> Le drogué à côté de ses pompes
> La belle blonde qui fait rêver tout le monde
> ... et bien sûr, Samuel, le mec friqué qui régale tout le monde et qui est totalement extraverti.

Certes, des personnages très clichés qui n'apportent rien de nouveau... Mais Five est un film très comique qui aborde des sujets importants comme la perte de sa famille et l'importance de l'amitié, sans jamais tomber dans le scénario trop sérieux. Les acteurs sont au top de leur forme... On se laisse embarquer dans l'histoire à coup sûr !

Conseil : ne regardez pas la bande-annonce, qui, encore une fois, en dévoile beaucoup trop. Pour vous, un extrait pour vous mettre en appétit :

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Une bande de cinq amis rêvent de vivre ensemble depuis leur enfance. Samuel, fils de riche, trouve un appartement de rêve au cœur de paris et propose à ses amis de payer la moitié du loyer qu'on imagine exorbitant ! Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde. A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille. Il décide de ne rien dire aux autres et d'assumer sa part en se mettant à vendre de l'herbe.

Pourquoi j'ai aimé ?

Quelle bonne partie de rigolade ! ça ne m'arrive pas souvent de rire franchement devant un film, et là, je n'ai pas pu m'empêcher de m'esclaffer devant des gags à répétition. Seule déception ? Pierre Niney joue toujours les mêmes rôles : le mec un peu bancal à qui on ne peut pas faire confiance, qui a le don de se mettre dans des situations impossibles. L'homme idéal, ou encore J'aime regarder les filles sont aussi des films où Pierre Niney se noie dans ses mensonges.

Néanmoins, Five est un film parfait pour rire et se distraire, tous les ingrédients sont réunis pour une bonne comédie française : blagues et jeux de mots bien trouvés, situations embarrassantes, caricature des dealers à mourir de rire, mais surtout le portrait de LA bande de potes qu'on rêve tous d'avoir...

> Le beau gosse chaud lapin
> L'hypocondriaque gros et rigolo
> Le drogué à côté de ses pompes
> La belle blonde qui fait rêver tout le monde
> ... et bien sûr, Samuel, le mec friqué qui régale tout le monde et qui est totalement extraverti.

Certes, des personnages très clichés qui n'apportent rien de nouveau... Mais Five est un film très comique qui aborde des sujets importants comme la perte de sa famille et l'importance de l'amitié, sans jamais tomber dans le scénario trop sérieux. Les acteurs sont au top de leur forme... On se laisse embarquer dans l'histoire à coup sûr !

Conseil : ne regardez pas la bande-annonce, qui, encore une fois, en dévoile beaucoup trop. Pour vous, un extrait pour vous mettre en appétit :

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?