Synopsis de Le Goût des Merveilles
Louise vit seule suite au décès de son mari. Elle élève ses deux enfants et se bat pour préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement étrange. Cet homme semble différent, et sa capacité d’émerveillement va changer la vie de Louise.

Pourquoi j’ai été émerveillée ?

Je dis oui ! J’avais beaucoup de mal avec Virginie Efira. Maintenant, grâce au Goût des Merveilles, elle n’a plus l’image d’une présentatrice TV reconvertie mais d’une véritable actrice de cinéma.
Le Goût des Merveilles, est, comme son nom l’indique, un film merveilleux où tout est beau. Les détails de la nature sont filmés au millimètre. Les miettes, les grains de sucre sur la table, les morceaux de poire ou encore les feuilles des arbres au soleil… Le film respire le soleil, et donne envie de faire son petit business à la campagne.
Et surtout, dans cette légèreté qui sent le Printemps, une histoire d’amour semble se créer. Tellement singulière qu’on ne sait pas vraiment s’il faut la qualifier ainsi.

Ce film est fait pour vous si…

Vous avez envie de campagne et de soleil. Si vous aimez les films français, légers et plein de sens. Si vous aimez les morales qui font voir la vie autrement, derrière une histoire simple et attendrissante.

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Le Goût des Merveilles
Louise vit seule suite au décès de son mari. Elle élève ses deux enfants et se bat pour préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement étrange. Cet homme semble différent, et sa capacité d’émerveillement va changer la vie de Louise.

Pourquoi j’ai été émerveillée ?

Je dis oui ! J’avais beaucoup de mal avec Virginie Efira. Maintenant, grâce au Goût des Merveilles, elle n’a plus l’image d’une présentatrice TV reconvertie mais d’une véritable actrice de cinéma.
Le Goût des Merveilles, est, comme son nom l’indique, un film merveilleux où tout est beau. Les détails de la nature sont filmés au millimètre. Les miettes, les grains de sucre sur la table, les morceaux de poire ou encore les feuilles des arbres au soleil… Le film respire le soleil, et donne envie de faire son petit business à la campagne.
Et surtout, dans cette légèreté qui sent le Printemps, une histoire d’amour semble se créer. Tellement singulière qu’on ne sait pas vraiment s’il faut la qualifier ainsi.

Ce film est fait pour vous si…

Vous avez envie de campagne et de soleil. Si vous aimez les films français, légers et plein de sens. Si vous aimez les morales qui font voir la vie autrement, derrière une histoire simple et attendrissante.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Le Goût des Merveilles
Louise vit seule suite au décès de son mari. Elle élève ses deux enfants et se bat pour préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement étrange. Cet homme semble différent, et sa capacité d’émerveillement va changer la vie de Louise.

Pourquoi j’ai été émerveillée ?

Je dis oui ! J’avais beaucoup de mal avec Virginie Efira. Maintenant, grâce au Goût des Merveilles, elle n’a plus l’image d’une présentatrice TV reconvertie mais d’une véritable actrice de cinéma.
Le Goût des Merveilles, est, comme son nom l’indique, un film merveilleux où tout est beau. Les détails de la nature sont filmés au millimètre. Les miettes, les grains de sucre sur la table, les morceaux de poire ou encore les feuilles des arbres au soleil… Le film respire le soleil, et donne envie de faire son petit business à la campagne.
Et surtout, dans cette légèreté qui sent le Printemps, une histoire d’amour semble se créer. Tellement singulière qu’on ne sait pas vraiment s’il faut la qualifier ainsi.

Ce film est fait pour vous si…

Vous avez envie de campagne et de soleil. Si vous aimez les films français, légers et plein de sens. Si vous aimez les morales qui font voir la vie autrement, derrière une histoire simple et attendrissante.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Le Goût des Merveilles
Louise vit seule suite au décès de son mari. Elle élève ses deux enfants et se bat pour préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement étrange. Cet homme semble différent, et sa capacité d’émerveillement va changer la vie de Louise.

Pourquoi j’ai été émerveillée ?

Je dis oui ! J’avais beaucoup de mal avec Virginie Efira. Maintenant, grâce au Goût des Merveilles, elle n’a plus l’image d’une présentatrice TV reconvertie mais d’une véritable actrice de cinéma.
Le Goût des Merveilles, est, comme son nom l’indique, un film merveilleux où tout est beau. Les détails de la nature sont filmés au millimètre. Les miettes, les grains de sucre sur la table, les morceaux de poire ou encore les feuilles des arbres au soleil… Le film respire le soleil, et donne envie de faire son petit business à la campagne.
Et surtout, dans cette légèreté qui sent le Printemps, une histoire d’amour semble se créer. Tellement singulière qu’on ne sait pas vraiment s’il faut la qualifier ainsi.

Ce film est fait pour vous si…

Vous avez envie de campagne et de soleil. Si vous aimez les films français, légers et plein de sens. Si vous aimez les morales qui font voir la vie autrement, derrière une histoire simple et attendrissante.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Le Goût des Merveilles
Louise vit seule suite au décès de son mari. Elle élève ses deux enfants et se bat pour préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement étrange. Cet homme semble différent, et sa capacité d’émerveillement va changer la vie de Louise.

Pourquoi j’ai été émerveillée ?

Je dis oui ! J’avais beaucoup de mal avec Virginie Efira. Maintenant, grâce au Goût des Merveilles, elle n’a plus l’image d’une présentatrice TV reconvertie mais d’une véritable actrice de cinéma.
Le Goût des Merveilles, est, comme son nom l’indique, un film merveilleux où tout est beau. Les détails de la nature sont filmés au millimètre. Les miettes, les grains de sucre sur la table, les morceaux de poire ou encore les feuilles des arbres au soleil… Le film respire le soleil, et donne envie de faire son petit business à la campagne.
Et surtout, dans cette légèreté qui sent le Printemps, une histoire d’amour semble se créer. Tellement singulière qu’on ne sait pas vraiment s’il faut la qualifier ainsi.

Ce film est fait pour vous si…

Vous avez envie de campagne et de soleil. Si vous aimez les films français, légers et plein de sens. Si vous aimez les morales qui font voir la vie autrement, derrière une histoire simple et attendrissante.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?