fbpx

Le cinéma a cette faculté de nous transporter, nous faire voyager et nous transmettre des émotions… Lorsque l’été est finie, que nous n’avons pas eu de vacances ou qu’il peut des cordes, il est toujours bon de découvrir un film sur l’été !

Au cinéma, l’été est souvent propice à des intrigues angoissantes, parfois malsaines et pleines de suspens. Sous une chaleur ardente, les corps chauds des personnages se meuvent dans des paysages magnifiques et des relations se lient… pour des retournements parfois dramatiques !

Nos meilleures idées de films sur l’été… C’est parti !

Les thrillers érotiques de l’été

a bigger splash critique

A Bigger Splash de Luca Guadagnino

Marianne Lane, légende du rock, part avec son compagnon sur une île méditerranéenne pour se reposer. Mais il se trouve qu’Harry, son ex-amant, débarque avec sa fille Pénélope. Le passé ressurgit et des sentiments complexes vont faire voler la quiétude des vacances en éclats. On aime pour ce quatuor d’acteurs à couper le souffle ! Tilda Swinton et son charme mystique, Dakota Johnson en jeune femme fatale, Ralph Fiennes et sa gestuelle déchaînée, et (le meilleur pour la fin), Matthias Schoenaerts et son regard ravageur. Sous la charleur ardente, dans des paysages aussi beaux que tragiques, les personnages se dupent, se charment et se provoquent pour un thriller sensuel et appréciable.

l'inconnu du lac critique

L’inconnu du Lac d’Alain Guiraudie

C’est l’été et il faut une chaleur torride au bord du lac. Le lac, c’est le lieu de drague pour les hommes. Franck tombe amoureux de Michel, un homme mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion. Attendez-vous à voir des braquemards et des paires de fesses. L’inconnu du Lac est un thriller érotique et homosexuel, avec des nudistes qui bronzent sur la plage toute la journée, dans le but de faire des rencontres coquines dans les buissons. Au début c’est beau, l’amour, le soleil, les baignades. C’est aussi terriblement gênant puisque la caméra nous place en tant que voyeur, entre les feuillages, à mâter des actes qu’on préférerait cachés. Puis le film vire au thriller terrifiant. En 8 clos sur cette plage et forêt, nous allons être enfermés dans ce paysage idyllique, enfermés dans notre terreur et angoisse. L’inconnu du Lac est un film étonnant, audacieux et provoquant, qui pourra vous marquer à jamais par sa bizarrerie

Les comédies loufoques de l’été

21 nuits avec pattie critique

21 nuits avec Pattie de Arnaud Larrieu

En plein été, Caroline, Parisienne et mère de famille, débarque avec sa valise dans un petit village du Sud de la France. Elle doit organiser les funérailles de sa mère Isabelle. Elle fait la connaissance de Pattie, une amie de sa mère, qui aime raconter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour le bal du 15 août, Caroline découvre que le corps de la défunte a disparu. 21 nuits avec Pattie est une comédie rafraîchissante et intelligente qui mêle avec finesse des sujets passionnants : l’amour, la mort, le sexe, l’amitié et la famille, le tout dans un joyeux tumulte estival. Karine Viard est bluffante avec ces monologues dévergondés et sa spontanéité. Le dénouement est plein de surprise et d’un onirisme profond. Idéal pour se détendre et rire, en rêvant d’un bon bain dans le lac…

vicky cristina barcelona critique

Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen

Vicky et Cristina sont meilleures amies mais elles ont une vision totalement différente de l’amour : Vicky est une femme de raison fiancée à un homme respectable, tandis que Cristina est une passionnée et artiste, plein de sensualité. Un soir, un bel homme aborde les deux jeunes femmes et leur propose de partir tous les trois à Oviedo pour faire l’amour et boire du vin… C’est Juan Antonio, et il va leur faire vivre un séjour inoubliable.

Vicky Cristina Barcelona est l’un de mes films préférés de Woody Allen ! Avec un trio d’acteurs époustouflant (Scarlett Johansson, Penelope Cruz et Javier Bardem), on part au voyage de la sensualité : du bon vin, des paysages d’Espagne magnifiques, des relations tumultueuses… et surtout cette folie furieuse de Maria Elena, jouée par Penelope, qui est l’ex femme de Juan Antonio, et qui séduit autant qu’elle fait peur par son amour et sa haine destructrice ! Vicky Cristina Barcelona est un film qui vous donnera une folle envie de partir en sac à dos à Oviedo, pour vous aussi vivre votre aventure romanesque de l’été.

Les drames amoureux en été

Last Days of Summer critique

Last Days of Summer de Jason Reitman

Depuis le départ de son mari, Adèle est seule et triste avec son fils. Un jour, un détenu condamné pour meurtre les oblige à le cacher chez eux. Très vite, la relation entre le ravisseur et la jeune femme prend une tournure inattendue. Une femme seule et triste, qui a perdu le sens de la vie, se retrouve captive dans sa propre maison par un homme musclé et mystérieux… Imaginez le potentiel érotique de cette histoire : sous une chaleur ardente, entre les rayons du soleil, le sexy meurtrier essaye de sauver sa peau en se cachant dans cette maison et en emprisonnant Kate Winslet, tout en gardant un profond respect pour elle… ! Le désir va naître entre ces deux là, avec des scènes d’une grande beauté. Un film qui nous rappelle le magnifique « Sur la route de Madison » : amour impossible et sensualité estivale, tous les bons ingrédients pour lâcher une petite larme…

everyone else critique

Everyone Else de Alle Anderen

En vacances en Sardaigne, un couple en apparence heureux va devoir faire face à ses problèmes alors qu’il rencontre un autre couple. Pourquoi on aime ? La Sardaigne sert de décor à une autopsie du couple. En maillot de bain, les cigales en bruit de fond, le couple s’aime, se séduit, se provoque et se juge, jusqu’à un déséquilibre total et des confrontations permanentes. On se reconnait totalement dans cette lutte des sexes où l’homme et la femme prennent le dessus à tour de rôle. Un film simple et réaliste qui pousse à la réflexion sur son propre couple.

a dériva critique

A dériva de Heitor Dhalia

Filipa, 14 ans, passe l’été avec sa famille. Sa mère, Clarice, et son père, Mathias, n’arrivent plus à s’entendre. Clarice saisit toutes les opportunités pour faire des remarques sarcastiques à Mathias, et ce dernier préfère se consacrer sur l’écriture de son prochain romain et profiter de la vie, plutôt que de ressasser ses problèmes de couple. Pour lui, profiter de la vie, c’est échapper à sa femme rabat-joie en aimant une autre femme en cachette… Enfin presque en cachette puisque sa fille Filipa va découvrir leur relation.

On retrouve avec bonheur Vincent Cassel en maillot de bain, dans son pays de cœur, le Brésil. A dériva n’est pas un film révolutionnaire : c’est le portrait cliché de la femme trop stricte et de l’homme bon vivant, un peu trop bon vivant. Dans ce cadre idyllique de vacances, le spectateur est accablé par cette tragédie inévitable : la femme chiante, l’homme qui la trompe, la femme encore plus chiante… Bien que peu original et un brin macho, ce schéma nous paraît malheureusement réaliste, et cette histoire nous émeut. Mais si le film est efficace, c’est peut-être simplement pour cette immersion divine sur ces plages Brésiliennes, et pour le jeu de Vincent Cassel qui ne nous décevra jamais.

summer critique film de l'été

Summer de Alanté Kavaïté

Summer, c’est l’histoire de Sangaïlé, une jemme femme de 17 ans qui passe ses vacances avec ses parents dans leur villa. Elle se rend à un show aérien, où elle fait la connaissance d’Austé, une fille de son âge. Sangaïlé va être aussi fascinée par les avions que par son amie artiste, et va façonner sa personnalité au fur et à mesure, sous le soleil écrasant de l’été.

Ce n’est pas vraiment une histoire d’amour basique entre deux femmes mais plutôt le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Sangaïlé va prendre de l’assurance pendant cet été, faire des expériences et dépasser ses peurs, le tout grâce à sa rencontre avec Austé. Ce film est pur, avec des couleurs et lumières magnifiques et oniriques, dans les paysages mystiques de la Lituanie. Sans grandes actions, le film nous fait tourner la tête, comme en apesanteur, avec ces scènes de looping en avion et la musique de groupe Air, toujours si hypnotique.

l'attente critique du film de l'été

L’attente de Piero Messina

Dans une villa, Anna passe ses journées dans la solitude. A l’improviste arrive Jeanne, la petite amie de Giuseppe, le fils d’Anna, qu’il a invitée à venir passer quelques jours en Sicile. Giuseppe est absent, il va revenir bientôt. Les jours passent, les deux femmes attendent ensemble le jour de Pâques, où Giuseppe rentrera pour la procession. Pourquoi c’est magnifique ? L’attente nous plonge dans une douce torpeur. La mise en scène exceptionnelle, pleine de beauté, la bande originale et la finesse de Juliette Binoche et de Lou de Lâage nous passionnent et nous bouleversent, malgré l’absence totale d’action. L’attente est un pari ambitieux (et gagné !) par le réalisateur Italien qui parvient à nous tenir en haleine avec pour seuls ingrédients le quotidien de ces deux femmes – hors du temps – et les paysages époustouflants de Sicile, sur le Volcan de l’Etna…

Les films adolescents en été

un moment d'égarement les meilleurs films de l'été

Un moment d’égarement de Jean-François Richet

Deux amis vont en vacances dans une vieille maison en Corse, avec leurs deux filles de 17 ans. Laurent, joué par Cassel, se laisse aller à la sensualité et fricote avec Louna, la fille de son ami, pour le meilleur et pour le pire. Pourquoi c’est sympa ? Un moment d’égarement nous ravit pour le duo Vincent Cassel/François Cluzet. Les deux papas ne manquent pas de charme et nous font rire de bon cœur par leurs personnalités si différentes, et pas si adultes… Malgré la lourdeur du jeu des deux jeunes actrices, Un moment d’égarement est une comédie agréable pour commencer l’été de bon pied !

corniche kennedy critique film de l'été

Corniche Kennedy de Dominique Cabrera

C’est l’histoire de Suzanne, une adolescente bourgeoise qui s’ennuie dans sa petite vie bien tracée. Elle fantasme sur les gars de la banlieue de Marseille qui passent leurs après-midis à plonger tête première dans l’eau bleue, depuis des ponts et autres corniches dangereuses. Par sa furieuse envie de rébellion, Suzanne va se prendre pour ce qu’elle n’est pas et va jouer aux minots Marseillais, jusqu’à se lier d’amour et d’amitié à deux garçons. Pourquoi c’est sympa ? Corniche Kennedy est un film léger mais révélateur de l’état d’esprit des adolescents : un unique goût du risque les animent, ainsi qu’une profonde envie de vivre. Sur fond d’enquête policière, les adolescents se charment, se testent et partent en vadrouille sur les calanques. Un film rafraîchissant avec deux acteurs amateurs très doués, qui diversifient le paysage cinématographique français. Un film enthousiasmant pour s’évader sur la côté Méditerranéenne…

josepha1

Josepha Rouxel
La Mandarine
Fondatrice, Rédactrice en chef

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Le cinéma a cette faculté de nous transporter, nous faire voyager et nous transmettre des émotions... Lorsque l'été est finie, que nous n'avons pas eu de vacances ou qu'il peut des cordes, il est toujours bon de découvrir un film sur l'été !

Au cinéma, l'été est souvent propice à des intrigues angoissantes, parfois malsaines et pleines de suspens. Sous une chaleur ardente, les corps chauds des personnages se meuvent dans des paysages magnifiques et des relations se lient... pour des retournements parfois dramatiques !

Nos meilleures idées de films sur l'été... C'est parti !

Les thrillers érotiques de l'été

a bigger splash critique

A Bigger Splash de Luca Guadagnino

Marianne Lane, légende du rock, part avec son compagnon sur une île méditerranéenne pour se reposer. Mais il se trouve qu'Harry, son ex-amant, débarque avec sa fille Pénélope. Le passé ressurgit et des sentiments complexes vont faire voler la quiétude des vacances en éclats. On aime pour ce quatuor d'acteurs à couper le souffle ! Tilda Swinton et son charme mystique, Dakota Johnson en jeune femme fatale, Ralph Fiennes et sa gestuelle déchaînée, et (le meilleur pour la fin), Matthias Schoenaerts et son regard ravageur. Sous la charleur ardente, dans des paysages aussi beaux que tragiques, les personnages se dupent, se charment et se provoquent pour un thriller sensuel et appréciable.

l'inconnu du lac critique

L'inconnu du Lac d'Alain Guiraudie

C'est l'été et il faut une chaleur torride au bord du lac. Le lac, c'est le lieu de drague pour les hommes. Franck tombe amoureux de Michel, un homme mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion. Attendez-vous à voir des braquemards et des paires de fesses. L'inconnu du Lac est un thriller érotique et homosexuel, avec des nudistes qui bronzent sur la plage toute la journée, dans le but de faire des rencontres coquines dans les buissons. Au début c'est beau, l'amour, le soleil, les baignades. C'est aussi terriblement gênant puisque la caméra nous place en tant que voyeur, entre les feuillages, à mâter des actes qu'on préférerait cachés. Puis le film vire au thriller terrifiant. En 8 clos sur cette plage et forêt, nous allons être enfermés dans ce paysage idyllique, enfermés dans notre terreur et angoisse. L'inconnu du Lac est un film étonnant, audacieux et provoquant, qui pourra vous marquer à jamais par sa bizarrerie

Les comédies loufoques de l'été

21 nuits avec pattie critique

21 nuits avec Pattie de Arnaud Larrieu

En plein été, Caroline, Parisienne et mère de famille, débarque avec sa valise dans un petit village du Sud de la France. Elle doit organiser les funérailles de sa mère Isabelle. Elle fait la connaissance de Pattie, une amie de sa mère, qui aime raconter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour le bal du 15 août, Caroline découvre que le corps de la défunte a disparu. 21 nuits avec Pattie est une comédie rafraîchissante et intelligente qui mêle avec finesse des sujets passionnants : l'amour, la mort, le sexe, l'amitié et la famille, le tout dans un joyeux tumulte estival. Karine Viard est bluffante avec ces monologues dévergondés et sa spontanéité. Le dénouement est plein de surprise et d'un onirisme profond. Idéal pour se détendre et rire, en rêvant d'un bon bain dans le lac...

vicky cristina barcelona critique

Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen

Vicky et Cristina sont meilleures amies mais elles ont une vision totalement différente de l'amour : Vicky est une femme de raison fiancée à un homme respectable, tandis que Cristina est une passionnée et artiste, plein de sensualité. Un soir, un bel homme aborde les deux jeunes femmes et leur propose de partir tous les trois à Oviedo pour faire l'amour et boire du vin... C'est Juan Antonio, et il va leur faire vivre un séjour inoubliable.

Vicky Cristina Barcelona est l'un de mes films préférés de Woody Allen ! Avec un trio d'acteurs époustouflant (Scarlett Johansson, Penelope Cruz et Javier Bardem), on part au voyage de la sensualité : du bon vin, des paysages d'Espagne magnifiques, des relations tumultueuses... et surtout cette folie furieuse de Maria Elena, jouée par Penelope, qui est l'ex femme de Juan Antonio, et qui séduit autant qu'elle fait peur par son amour et sa haine destructrice ! Vicky Cristina Barcelona est un film qui vous donnera une folle envie de partir en sac à dos à Oviedo, pour vous aussi vivre votre aventure romanesque de l'été.

Les drames amoureux en été

Last Days of Summer critique

Last Days of Summer de Jason Reitman

Depuis le départ de son mari, Adèle est seule et triste avec son fils. Un jour, un détenu condamné pour meurtre les oblige à le cacher chez eux. Très vite, la relation entre le ravisseur et la jeune femme prend une tournure inattendue. Une femme seule et triste, qui a perdu le sens de la vie, se retrouve captive dans sa propre maison par un homme musclé et mystérieux... Imaginez le potentiel érotique de cette histoire : sous une chaleur ardente, entre les rayons du soleil, le sexy meurtrier essaye de sauver sa peau en se cachant dans cette maison et en emprisonnant Kate Winslet, tout en gardant un profond respect pour elle... ! Le désir va naître entre ces deux là, avec des scènes d'une grande beauté. Un film qui nous rappelle le magnifique "Sur la route de Madison" : amour impossible et sensualité estivale, tous les bons ingrédients pour lâcher une petite larme...

everyone else critique

Everyone Else de Alle Anderen

En vacances en Sardaigne, un couple en apparence heureux va devoir faire face à ses problèmes alors qu'il rencontre un autre couple. Pourquoi on aime ? La Sardaigne sert de décor à une autopsie du couple. En maillot de bain, les cigales en bruit de fond, le couple s'aime, se séduit, se provoque et se juge, jusqu'à un déséquilibre total et des confrontations permanentes. On se reconnait totalement dans cette lutte des sexes où l'homme et la femme prennent le dessus à tour de rôle. Un film simple et réaliste qui pousse à la réflexion sur son propre couple.

a dériva critique

A dériva de Heitor Dhalia

Filipa, 14 ans, passe l'été avec sa famille. Sa mère, Clarice, et son père, Mathias, n'arrivent plus à s'entendre. Clarice saisit toutes les opportunités pour faire des remarques sarcastiques à Mathias, et ce dernier préfère se consacrer sur l'écriture de son prochain romain et profiter de la vie, plutôt que de ressasser ses problèmes de couple. Pour lui, profiter de la vie, c'est échapper à sa femme rabat-joie en aimant une autre femme en cachette... Enfin presque en cachette puisque sa fille Filipa va découvrir leur relation.

On retrouve avec bonheur Vincent Cassel en maillot de bain, dans son pays de cœur, le Brésil. A dériva n'est pas un film révolutionnaire : c'est le portrait cliché de la femme trop stricte et de l'homme bon vivant, un peu trop bon vivant. Dans ce cadre idyllique de vacances, le spectateur est accablé par cette tragédie inévitable : la femme chiante, l'homme qui la trompe, la femme encore plus chiante... Bien que peu original et un brin macho, ce schéma nous paraît malheureusement réaliste, et cette histoire nous émeut. Mais si le film est efficace, c'est peut-être simplement pour cette immersion divine sur ces plages Brésiliennes, et pour le jeu de Vincent Cassel qui ne nous décevra jamais.

summer critique film de l'été

Summer de Alanté Kavaïté

Summer, c'est l'histoire de Sangaïlé, une jemme femme de 17 ans qui passe ses vacances avec ses parents dans leur villa. Elle se rend à un show aérien, où elle fait la connaissance d’Austé, une fille de son âge. Sangaïlé va être aussi fascinée par les avions que par son amie artiste, et va façonner sa personnalité au fur et à mesure, sous le soleil écrasant de l'été.

Ce n'est pas vraiment une histoire d'amour basique entre deux femmes mais plutôt le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Sangaïlé va prendre de l'assurance pendant cet été, faire des expériences et dépasser ses peurs, le tout grâce à sa rencontre avec Austé. Ce film est pur, avec des couleurs et lumières magnifiques et oniriques, dans les paysages mystiques de la Lituanie. Sans grandes actions, le film nous fait tourner la tête, comme en apesanteur, avec ces scènes de looping en avion et la musique de groupe Air, toujours si hypnotique.

l'attente critique du film de l'été

L'attente de Piero Messina

Dans une villa, Anna passe ses journées dans la solitude. A l’improviste arrive Jeanne, la petite amie de Giuseppe, le fils d’Anna, qu’il a invitée à venir passer quelques jours en Sicile. Giuseppe est absent, il va revenir bientôt. Les jours passent, les deux femmes attendent ensemble le jour de Pâques, où Giuseppe rentrera pour la procession. Pourquoi c'est magnifique ? L'attente nous plonge dans une douce torpeur. La mise en scène exceptionnelle, pleine de beauté, la bande originale et la finesse de Juliette Binoche et de Lou de Lâage nous passionnent et nous bouleversent, malgré l'absence totale d'action. L'attente est un pari ambitieux (et gagné !) par le réalisateur Italien qui parvient à nous tenir en haleine avec pour seuls ingrédients le quotidien de ces deux femmes - hors du temps - et les paysages époustouflants de Sicile, sur le Volcan de l'Etna...

Les films adolescents en été

un moment d'égarement les meilleurs films de l'été

Un moment d'égarement de Jean-François Richet

Deux amis vont en vacances dans une vieille maison en Corse, avec leurs deux filles de 17 ans. Laurent, joué par Cassel, se laisse aller à la sensualité et fricote avec Louna, la fille de son ami, pour le meilleur et pour le pire. Pourquoi c’est sympa ? Un moment d’égarement nous ravit pour le duo Vincent Cassel/François Cluzet. Les deux papas ne manquent pas de charme et nous font rire de bon cœur par leurs personnalités si différentes, et pas si adultes… Malgré la lourdeur du jeu des deux jeunes actrices, Un moment d’égarement est une comédie agréable pour commencer l’été de bon pied !

corniche kennedy critique film de l'été

Corniche Kennedy de Dominique Cabrera

C’est l’histoire de Suzanne, une adolescente bourgeoise qui s’ennuie dans sa petite vie bien tracée. Elle fantasme sur les gars de la banlieue de Marseille qui passent leurs après-midis à plonger tête première dans l’eau bleue, depuis des ponts et autres corniches dangereuses. Par sa furieuse envie de rébellion, Suzanne va se prendre pour ce qu’elle n’est pas et va jouer aux minots Marseillais, jusqu’à se lier d’amour et d’amitié à deux garçons. Pourquoi c’est sympa ? Corniche Kennedy est un film léger mais révélateur de l’état d’esprit des adolescents : un unique goût du risque les animent, ainsi qu’une profonde envie de vivre. Sur fond d’enquête policière, les adolescents se charment, se testent et partent en vadrouille sur les calanques. Un film rafraîchissant avec deux acteurs amateurs très doués, qui diversifient le paysage cinématographique français. Un film enthousiasmant pour s’évader sur la côté Méditerranéenne…

josepha1

Josepha Rouxel
La Mandarine
Fondatrice, Rédactrice en chef

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Le cinéma a cette faculté de nous transporter, nous faire voyager et nous transmettre des émotions... Lorsque l'été est finie, que nous n'avons pas eu de vacances ou qu'il peut des cordes, il est toujours bon de découvrir un film sur l'été !

Au cinéma, l'été est souvent propice à des intrigues angoissantes, parfois malsaines et pleines de suspens. Sous une chaleur ardente, les corps chauds des personnages se meuvent dans des paysages magnifiques et des relations se lient... pour des retournements parfois dramatiques !

Nos meilleures idées de films sur l'été... C'est parti !

Les thrillers érotiques de l'été

a bigger splash critique

A Bigger Splash de Luca Guadagnino

Marianne Lane, légende du rock, part avec son compagnon sur une île méditerranéenne pour se reposer. Mais il se trouve qu'Harry, son ex-amant, débarque avec sa fille Pénélope. Le passé ressurgit et des sentiments complexes vont faire voler la quiétude des vacances en éclats. On aime pour ce quatuor d'acteurs à couper le souffle ! Tilda Swinton et son charme mystique, Dakota Johnson en jeune femme fatale, Ralph Fiennes et sa gestuelle déchaînée, et (le meilleur pour la fin), Matthias Schoenaerts et son regard ravageur. Sous la charleur ardente, dans des paysages aussi beaux que tragiques, les personnages se dupent, se charment et se provoquent pour un thriller sensuel et appréciable.

l'inconnu du lac critique

L'inconnu du Lac d'Alain Guiraudie

C'est l'été et il faut une chaleur torride au bord du lac. Le lac, c'est le lieu de drague pour les hommes. Franck tombe amoureux de Michel, un homme mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion. Attendez-vous à voir des braquemards et des paires de fesses. L'inconnu du Lac est un thriller érotique et homosexuel, avec des nudistes qui bronzent sur la plage toute la journée, dans le but de faire des rencontres coquines dans les buissons. Au début c'est beau, l'amour, le soleil, les baignades. C'est aussi terriblement gênant puisque la caméra nous place en tant que voyeur, entre les feuillages, à mâter des actes qu'on préférerait cachés. Puis le film vire au thriller terrifiant. En 8 clos sur cette plage et forêt, nous allons être enfermés dans ce paysage idyllique, enfermés dans notre terreur et angoisse. L'inconnu du Lac est un film étonnant, audacieux et provoquant, qui pourra vous marquer à jamais par sa bizarrerie

Les comédies loufoques de l'été

21 nuits avec pattie critique

21 nuits avec Pattie de Arnaud Larrieu

En plein été, Caroline, Parisienne et mère de famille, débarque avec sa valise dans un petit village du Sud de la France. Elle doit organiser les funérailles de sa mère Isabelle. Elle fait la connaissance de Pattie, une amie de sa mère, qui aime raconter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour le bal du 15 août, Caroline découvre que le corps de la défunte a disparu. 21 nuits avec Pattie est une comédie rafraîchissante et intelligente qui mêle avec finesse des sujets passionnants : l'amour, la mort, le sexe, l'amitié et la famille, le tout dans un joyeux tumulte estival. Karine Viard est bluffante avec ces monologues dévergondés et sa spontanéité. Le dénouement est plein de surprise et d'un onirisme profond. Idéal pour se détendre et rire, en rêvant d'un bon bain dans le lac...

vicky cristina barcelona critique

Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen

Vicky et Cristina sont meilleures amies mais elles ont une vision totalement différente de l'amour : Vicky est une femme de raison fiancée à un homme respectable, tandis que Cristina est une passionnée et artiste, plein de sensualité. Un soir, un bel homme aborde les deux jeunes femmes et leur propose de partir tous les trois à Oviedo pour faire l'amour et boire du vin... C'est Juan Antonio, et il va leur faire vivre un séjour inoubliable.

Vicky Cristina Barcelona est l'un de mes films préférés de Woody Allen ! Avec un trio d'acteurs époustouflant (Scarlett Johansson, Penelope Cruz et Javier Bardem), on part au voyage de la sensualité : du bon vin, des paysages d'Espagne magnifiques, des relations tumultueuses... et surtout cette folie furieuse de Maria Elena, jouée par Penelope, qui est l'ex femme de Juan Antonio, et qui séduit autant qu'elle fait peur par son amour et sa haine destructrice ! Vicky Cristina Barcelona est un film qui vous donnera une folle envie de partir en sac à dos à Oviedo, pour vous aussi vivre votre aventure romanesque de l'été.

Les drames amoureux en été

Last Days of Summer critique

Last Days of Summer de Jason Reitman

Depuis le départ de son mari, Adèle est seule et triste avec son fils. Un jour, un détenu condamné pour meurtre les oblige à le cacher chez eux. Très vite, la relation entre le ravisseur et la jeune femme prend une tournure inattendue. Une femme seule et triste, qui a perdu le sens de la vie, se retrouve captive dans sa propre maison par un homme musclé et mystérieux... Imaginez le potentiel érotique de cette histoire : sous une chaleur ardente, entre les rayons du soleil, le sexy meurtrier essaye de sauver sa peau en se cachant dans cette maison et en emprisonnant Kate Winslet, tout en gardant un profond respect pour elle... ! Le désir va naître entre ces deux là, avec des scènes d'une grande beauté. Un film qui nous rappelle le magnifique "Sur la route de Madison" : amour impossible et sensualité estivale, tous les bons ingrédients pour lâcher une petite larme...

everyone else critique

Everyone Else de Alle Anderen

En vacances en Sardaigne, un couple en apparence heureux va devoir faire face à ses problèmes alors qu'il rencontre un autre couple. Pourquoi on aime ? La Sardaigne sert de décor à une autopsie du couple. En maillot de bain, les cigales en bruit de fond, le couple s'aime, se séduit, se provoque et se juge, jusqu'à un déséquilibre total et des confrontations permanentes. On se reconnait totalement dans cette lutte des sexes où l'homme et la femme prennent le dessus à tour de rôle. Un film simple et réaliste qui pousse à la réflexion sur son propre couple.

a dériva critique

A dériva de Heitor Dhalia

Filipa, 14 ans, passe l'été avec sa famille. Sa mère, Clarice, et son père, Mathias, n'arrivent plus à s'entendre. Clarice saisit toutes les opportunités pour faire des remarques sarcastiques à Mathias, et ce dernier préfère se consacrer sur l'écriture de son prochain romain et profiter de la vie, plutôt que de ressasser ses problèmes de couple. Pour lui, profiter de la vie, c'est échapper à sa femme rabat-joie en aimant une autre femme en cachette... Enfin presque en cachette puisque sa fille Filipa va découvrir leur relation.

On retrouve avec bonheur Vincent Cassel en maillot de bain, dans son pays de cœur, le Brésil. A dériva n'est pas un film révolutionnaire : c'est le portrait cliché de la femme trop stricte et de l'homme bon vivant, un peu trop bon vivant. Dans ce cadre idyllique de vacances, le spectateur est accablé par cette tragédie inévitable : la femme chiante, l'homme qui la trompe, la femme encore plus chiante... Bien que peu original et un brin macho, ce schéma nous paraît malheureusement réaliste, et cette histoire nous émeut. Mais si le film est efficace, c'est peut-être simplement pour cette immersion divine sur ces plages Brésiliennes, et pour le jeu de Vincent Cassel qui ne nous décevra jamais.

summer critique film de l'été

Summer de Alanté Kavaïté

Summer, c'est l'histoire de Sangaïlé, une jemme femme de 17 ans qui passe ses vacances avec ses parents dans leur villa. Elle se rend à un show aérien, où elle fait la connaissance d’Austé, une fille de son âge. Sangaïlé va être aussi fascinée par les avions que par son amie artiste, et va façonner sa personnalité au fur et à mesure, sous le soleil écrasant de l'été.

Ce n'est pas vraiment une histoire d'amour basique entre deux femmes mais plutôt le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Sangaïlé va prendre de l'assurance pendant cet été, faire des expériences et dépasser ses peurs, le tout grâce à sa rencontre avec Austé. Ce film est pur, avec des couleurs et lumières magnifiques et oniriques, dans les paysages mystiques de la Lituanie. Sans grandes actions, le film nous fait tourner la tête, comme en apesanteur, avec ces scènes de looping en avion et la musique de groupe Air, toujours si hypnotique.

l'attente critique du film de l'été

L'attente de Piero Messina

Dans une villa, Anna passe ses journées dans la solitude. A l’improviste arrive Jeanne, la petite amie de Giuseppe, le fils d’Anna, qu’il a invitée à venir passer quelques jours en Sicile. Giuseppe est absent, il va revenir bientôt. Les jours passent, les deux femmes attendent ensemble le jour de Pâques, où Giuseppe rentrera pour la procession. Pourquoi c'est magnifique ? L'attente nous plonge dans une douce torpeur. La mise en scène exceptionnelle, pleine de beauté, la bande originale et la finesse de Juliette Binoche et de Lou de Lâage nous passionnent et nous bouleversent, malgré l'absence totale d'action. L'attente est un pari ambitieux (et gagné !) par le réalisateur Italien qui parvient à nous tenir en haleine avec pour seuls ingrédients le quotidien de ces deux femmes - hors du temps - et les paysages époustouflants de Sicile, sur le Volcan de l'Etna...

Les films adolescents en été

un moment d'égarement les meilleurs films de l'été

Un moment d'égarement de Jean-François Richet

Deux amis vont en vacances dans une vieille maison en Corse, avec leurs deux filles de 17 ans. Laurent, joué par Cassel, se laisse aller à la sensualité et fricote avec Louna, la fille de son ami, pour le meilleur et pour le pire. Pourquoi c’est sympa ? Un moment d’égarement nous ravit pour le duo Vincent Cassel/François Cluzet. Les deux papas ne manquent pas de charme et nous font rire de bon cœur par leurs personnalités si différentes, et pas si adultes… Malgré la lourdeur du jeu des deux jeunes actrices, Un moment d’égarement est une comédie agréable pour commencer l’été de bon pied !

corniche kennedy critique film de l'été

Corniche Kennedy de Dominique Cabrera

C’est l’histoire de Suzanne, une adolescente bourgeoise qui s’ennuie dans sa petite vie bien tracée. Elle fantasme sur les gars de la banlieue de Marseille qui passent leurs après-midis à plonger tête première dans l’eau bleue, depuis des ponts et autres corniches dangereuses. Par sa furieuse envie de rébellion, Suzanne va se prendre pour ce qu’elle n’est pas et va jouer aux minots Marseillais, jusqu’à se lier d’amour et d’amitié à deux garçons. Pourquoi c’est sympa ? Corniche Kennedy est un film léger mais révélateur de l’état d’esprit des adolescents : un unique goût du risque les animent, ainsi qu’une profonde envie de vivre. Sur fond d’enquête policière, les adolescents se charment, se testent et partent en vadrouille sur les calanques. Un film rafraîchissant avec deux acteurs amateurs très doués, qui diversifient le paysage cinématographique français. Un film enthousiasmant pour s’évader sur la côté Méditerranéenne…

josepha1

Josepha Rouxel
La Mandarine
Fondatrice, Rédactrice en chef

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Le cinéma a cette faculté de nous transporter, nous faire voyager et nous transmettre des émotions... Lorsque l'été est finie, que nous n'avons pas eu de vacances ou qu'il peut des cordes, il est toujours bon de découvrir un film sur l'été !

Au cinéma, l'été est souvent propice à des intrigues angoissantes, parfois malsaines et pleines de suspens. Sous une chaleur ardente, les corps chauds des personnages se meuvent dans des paysages magnifiques et des relations se lient... pour des retournements parfois dramatiques !

Nos meilleures idées de films sur l'été... C'est parti !

Les thrillers érotiques de l'été

a bigger splash critique

A Bigger Splash de Luca Guadagnino

Marianne Lane, légende du rock, part avec son compagnon sur une île méditerranéenne pour se reposer. Mais il se trouve qu'Harry, son ex-amant, débarque avec sa fille Pénélope. Le passé ressurgit et des sentiments complexes vont faire voler la quiétude des vacances en éclats. On aime pour ce quatuor d'acteurs à couper le souffle ! Tilda Swinton et son charme mystique, Dakota Johnson en jeune femme fatale, Ralph Fiennes et sa gestuelle déchaînée, et (le meilleur pour la fin), Matthias Schoenaerts et son regard ravageur. Sous la charleur ardente, dans des paysages aussi beaux que tragiques, les personnages se dupent, se charment et se provoquent pour un thriller sensuel et appréciable.

l'inconnu du lac critique

L'inconnu du Lac d'Alain Guiraudie

C'est l'été et il faut une chaleur torride au bord du lac. Le lac, c'est le lieu de drague pour les hommes. Franck tombe amoureux de Michel, un homme mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion. Attendez-vous à voir des braquemards et des paires de fesses. L'inconnu du Lac est un thriller érotique et homosexuel, avec des nudistes qui bronzent sur la plage toute la journée, dans le but de faire des rencontres coquines dans les buissons. Au début c'est beau, l'amour, le soleil, les baignades. C'est aussi terriblement gênant puisque la caméra nous place en tant que voyeur, entre les feuillages, à mâter des actes qu'on préférerait cachés. Puis le film vire au thriller terrifiant. En 8 clos sur cette plage et forêt, nous allons être enfermés dans ce paysage idyllique, enfermés dans notre terreur et angoisse. L'inconnu du Lac est un film étonnant, audacieux et provoquant, qui pourra vous marquer à jamais par sa bizarrerie

Les comédies loufoques de l'été

21 nuits avec pattie critique

21 nuits avec Pattie de Arnaud Larrieu

En plein été, Caroline, Parisienne et mère de famille, débarque avec sa valise dans un petit village du Sud de la France. Elle doit organiser les funérailles de sa mère Isabelle. Elle fait la connaissance de Pattie, une amie de sa mère, qui aime raconter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour le bal du 15 août, Caroline découvre que le corps de la défunte a disparu. 21 nuits avec Pattie est une comédie rafraîchissante et intelligente qui mêle avec finesse des sujets passionnants : l'amour, la mort, le sexe, l'amitié et la famille, le tout dans un joyeux tumulte estival. Karine Viard est bluffante avec ces monologues dévergondés et sa spontanéité. Le dénouement est plein de surprise et d'un onirisme profond. Idéal pour se détendre et rire, en rêvant d'un bon bain dans le lac...

vicky cristina barcelona critique

Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen

Vicky et Cristina sont meilleures amies mais elles ont une vision totalement différente de l'amour : Vicky est une femme de raison fiancée à un homme respectable, tandis que Cristina est une passionnée et artiste, plein de sensualité. Un soir, un bel homme aborde les deux jeunes femmes et leur propose de partir tous les trois à Oviedo pour faire l'amour et boire du vin... C'est Juan Antonio, et il va leur faire vivre un séjour inoubliable.

Vicky Cristina Barcelona est l'un de mes films préférés de Woody Allen ! Avec un trio d'acteurs époustouflant (Scarlett Johansson, Penelope Cruz et Javier Bardem), on part au voyage de la sensualité : du bon vin, des paysages d'Espagne magnifiques, des relations tumultueuses... et surtout cette folie furieuse de Maria Elena, jouée par Penelope, qui est l'ex femme de Juan Antonio, et qui séduit autant qu'elle fait peur par son amour et sa haine destructrice ! Vicky Cristina Barcelona est un film qui vous donnera une folle envie de partir en sac à dos à Oviedo, pour vous aussi vivre votre aventure romanesque de l'été.

Les drames amoureux en été

Last Days of Summer critique

Last Days of Summer de Jason Reitman

Depuis le départ de son mari, Adèle est seule et triste avec son fils. Un jour, un détenu condamné pour meurtre les oblige à le cacher chez eux. Très vite, la relation entre le ravisseur et la jeune femme prend une tournure inattendue. Une femme seule et triste, qui a perdu le sens de la vie, se retrouve captive dans sa propre maison par un homme musclé et mystérieux... Imaginez le potentiel érotique de cette histoire : sous une chaleur ardente, entre les rayons du soleil, le sexy meurtrier essaye de sauver sa peau en se cachant dans cette maison et en emprisonnant Kate Winslet, tout en gardant un profond respect pour elle... ! Le désir va naître entre ces deux là, avec des scènes d'une grande beauté. Un film qui nous rappelle le magnifique "Sur la route de Madison" : amour impossible et sensualité estivale, tous les bons ingrédients pour lâcher une petite larme...

everyone else critique

Everyone Else de Alle Anderen

En vacances en Sardaigne, un couple en apparence heureux va devoir faire face à ses problèmes alors qu'il rencontre un autre couple. Pourquoi on aime ? La Sardaigne sert de décor à une autopsie du couple. En maillot de bain, les cigales en bruit de fond, le couple s'aime, se séduit, se provoque et se juge, jusqu'à un déséquilibre total et des confrontations permanentes. On se reconnait totalement dans cette lutte des sexes où l'homme et la femme prennent le dessus à tour de rôle. Un film simple et réaliste qui pousse à la réflexion sur son propre couple.

a dériva critique

A dériva de Heitor Dhalia

Filipa, 14 ans, passe l'été avec sa famille. Sa mère, Clarice, et son père, Mathias, n'arrivent plus à s'entendre. Clarice saisit toutes les opportunités pour faire des remarques sarcastiques à Mathias, et ce dernier préfère se consacrer sur l'écriture de son prochain romain et profiter de la vie, plutôt que de ressasser ses problèmes de couple. Pour lui, profiter de la vie, c'est échapper à sa femme rabat-joie en aimant une autre femme en cachette... Enfin presque en cachette puisque sa fille Filipa va découvrir leur relation.

On retrouve avec bonheur Vincent Cassel en maillot de bain, dans son pays de cœur, le Brésil. A dériva n'est pas un film révolutionnaire : c'est le portrait cliché de la femme trop stricte et de l'homme bon vivant, un peu trop bon vivant. Dans ce cadre idyllique de vacances, le spectateur est accablé par cette tragédie inévitable : la femme chiante, l'homme qui la trompe, la femme encore plus chiante... Bien que peu original et un brin macho, ce schéma nous paraît malheureusement réaliste, et cette histoire nous émeut. Mais si le film est efficace, c'est peut-être simplement pour cette immersion divine sur ces plages Brésiliennes, et pour le jeu de Vincent Cassel qui ne nous décevra jamais.

summer critique film de l'été

Summer de Alanté Kavaïté

Summer, c'est l'histoire de Sangaïlé, une jemme femme de 17 ans qui passe ses vacances avec ses parents dans leur villa. Elle se rend à un show aérien, où elle fait la connaissance d’Austé, une fille de son âge. Sangaïlé va être aussi fascinée par les avions que par son amie artiste, et va façonner sa personnalité au fur et à mesure, sous le soleil écrasant de l'été.

Ce n'est pas vraiment une histoire d'amour basique entre deux femmes mais plutôt le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Sangaïlé va prendre de l'assurance pendant cet été, faire des expériences et dépasser ses peurs, le tout grâce à sa rencontre avec Austé. Ce film est pur, avec des couleurs et lumières magnifiques et oniriques, dans les paysages mystiques de la Lituanie. Sans grandes actions, le film nous fait tourner la tête, comme en apesanteur, avec ces scènes de looping en avion et la musique de groupe Air, toujours si hypnotique.

l'attente critique du film de l'été

L'attente de Piero Messina

Dans une villa, Anna passe ses journées dans la solitude. A l’improviste arrive Jeanne, la petite amie de Giuseppe, le fils d’Anna, qu’il a invitée à venir passer quelques jours en Sicile. Giuseppe est absent, il va revenir bientôt. Les jours passent, les deux femmes attendent ensemble le jour de Pâques, où Giuseppe rentrera pour la procession. Pourquoi c'est magnifique ? L'attente nous plonge dans une douce torpeur. La mise en scène exceptionnelle, pleine de beauté, la bande originale et la finesse de Juliette Binoche et de Lou de Lâage nous passionnent et nous bouleversent, malgré l'absence totale d'action. L'attente est un pari ambitieux (et gagné !) par le réalisateur Italien qui parvient à nous tenir en haleine avec pour seuls ingrédients le quotidien de ces deux femmes - hors du temps - et les paysages époustouflants de Sicile, sur le Volcan de l'Etna...

Les films adolescents en été

un moment d'égarement les meilleurs films de l'été

Un moment d'égarement de Jean-François Richet

Deux amis vont en vacances dans une vieille maison en Corse, avec leurs deux filles de 17 ans. Laurent, joué par Cassel, se laisse aller à la sensualité et fricote avec Louna, la fille de son ami, pour le meilleur et pour le pire. Pourquoi c’est sympa ? Un moment d’égarement nous ravit pour le duo Vincent Cassel/François Cluzet. Les deux papas ne manquent pas de charme et nous font rire de bon cœur par leurs personnalités si différentes, et pas si adultes… Malgré la lourdeur du jeu des deux jeunes actrices, Un moment d’égarement est une comédie agréable pour commencer l’été de bon pied !

corniche kennedy critique film de l'été

Corniche Kennedy de Dominique Cabrera

C’est l’histoire de Suzanne, une adolescente bourgeoise qui s’ennuie dans sa petite vie bien tracée. Elle fantasme sur les gars de la banlieue de Marseille qui passent leurs après-midis à plonger tête première dans l’eau bleue, depuis des ponts et autres corniches dangereuses. Par sa furieuse envie de rébellion, Suzanne va se prendre pour ce qu’elle n’est pas et va jouer aux minots Marseillais, jusqu’à se lier d’amour et d’amitié à deux garçons. Pourquoi c’est sympa ? Corniche Kennedy est un film léger mais révélateur de l’état d’esprit des adolescents : un unique goût du risque les animent, ainsi qu’une profonde envie de vivre. Sur fond d’enquête policière, les adolescents se charment, se testent et partent en vadrouille sur les calanques. Un film rafraîchissant avec deux acteurs amateurs très doués, qui diversifient le paysage cinématographique français. Un film enthousiasmant pour s’évader sur la côté Méditerranéenne…

josepha1

Josepha Rouxel
La Mandarine
Fondatrice, Rédactrice en chef

Pas encore rassasiés ?