Le soleil brille sur ce village reculé de Turquie. Le film commence sur une scène joyeuse et cotonneuse : Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant, courant, riant. Elles se baignent dans l’eau turquoise et grimpent sur les épaules des garçons pour jouer à se pousser dans la mer. Lorsqu’elles rentrent à la maison, elles déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.

Mustang : un film nécessaire sur la liberté de la femme

Mustang est un récit initiatique de l’émancipation de ces cinq jeunes filles. Cheveux dans le vent, malicieuses et pleines de vie, ces enfants vont être confrontées à la société conservatrice de leur Turquie Natale.

Pour son premier long-métrage, Deniz Gamze Ergüven joue avec cette dualité déchirante : la naïveté des filles et leurs rêves de liberté ; face à l’entrave de la femme Turque.

La femme ne doit pas se dévoiler, doit être la parfaite épouse et doit se marier avec l’homme qu’on lui soumet. Elle doit être vierge avant le mariage, doit toujours être polie et discrète. Face à la grand-mère violente et au père révolté, les jeunes filles vont, tour à tour, devenir femmes pour le meilleur et pour le pire.

Comme un Mustang (cheval sauvage), les cinq héroïnes vont se battre pour leur liberté grâce à leur fougue et leur tempérament indomptable. Crinière au vent, les yeux brillants, elles galopent dans cette maison-prison et se faufilent entre les barreaux pour s’échapper vers un avenir meilleur.

Mustang est un film nécessaire. Ce drame n’est ni larmoyant, ni moralisateur. Au contraire, il est emprunt d’une poésie et d’un vent d’optimisme. A découvrir.

Genre

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Le soleil brille sur ce village reculé de Turquie. Le film commence sur une scène joyeuse et cotonneuse : Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant, courant, riant. Elles se baignent dans l'eau turquoise et grimpent sur les épaules des garçons pour jouer à se pousser dans la mer. Lorsqu'elles rentrent à la maison, elles déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.

Mustang : un film nécessaire sur la liberté de la femme

Mustang est un récit initiatique de l'émancipation de ces cinq jeunes filles. Cheveux dans le vent, malicieuses et pleines de vie, ces enfants vont être confrontées à la société conservatrice de leur Turquie Natale.

Pour son premier long-métrage, Deniz Gamze Ergüven joue avec cette dualité déchirante : la naïveté des filles et leurs rêves de liberté ; face à l'entrave de la femme Turque.

La femme ne doit pas se dévoiler, doit être la parfaite épouse et doit se marier avec l'homme qu'on lui soumet. Elle doit être vierge avant le mariage, doit toujours être polie et discrète. Face à la grand-mère violente et au père révolté, les jeunes filles vont, tour à tour, devenir femmes pour le meilleur et pour le pire.

Comme un Mustang (cheval sauvage), les cinq héroïnes vont se battre pour leur liberté grâce à leur fougue et leur tempérament indomptable. Crinière au vent, les yeux brillants, elles galopent dans cette maison-prison et se faufilent entre les barreaux pour s'échapper vers un avenir meilleur.

Mustang est un film nécessaire. Ce drame n'est ni larmoyant, ni moralisateur. Au contraire, il est emprunt d'une poésie et d'un vent d'optimisme. A découvrir.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Le soleil brille sur ce village reculé de Turquie. Le film commence sur une scène joyeuse et cotonneuse : Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant, courant, riant. Elles se baignent dans l'eau turquoise et grimpent sur les épaules des garçons pour jouer à se pousser dans la mer. Lorsqu'elles rentrent à la maison, elles déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.

Mustang : un film nécessaire sur la liberté de la femme

Mustang est un récit initiatique de l'émancipation de ces cinq jeunes filles. Cheveux dans le vent, malicieuses et pleines de vie, ces enfants vont être confrontées à la société conservatrice de leur Turquie Natale.

Pour son premier long-métrage, Deniz Gamze Ergüven joue avec cette dualité déchirante : la naïveté des filles et leurs rêves de liberté ; face à l'entrave de la femme Turque.

La femme ne doit pas se dévoiler, doit être la parfaite épouse et doit se marier avec l'homme qu'on lui soumet. Elle doit être vierge avant le mariage, doit toujours être polie et discrète. Face à la grand-mère violente et au père révolté, les jeunes filles vont, tour à tour, devenir femmes pour le meilleur et pour le pire.

Comme un Mustang (cheval sauvage), les cinq héroïnes vont se battre pour leur liberté grâce à leur fougue et leur tempérament indomptable. Crinière au vent, les yeux brillants, elles galopent dans cette maison-prison et se faufilent entre les barreaux pour s'échapper vers un avenir meilleur.

Mustang est un film nécessaire. Ce drame n'est ni larmoyant, ni moralisateur. Au contraire, il est emprunt d'une poésie et d'un vent d'optimisme. A découvrir.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Genre

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Le soleil brille sur ce village reculé de Turquie. Le film commence sur une scène joyeuse et cotonneuse : Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant, courant, riant. Elles se baignent dans l'eau turquoise et grimpent sur les épaules des garçons pour jouer à se pousser dans la mer. Lorsqu'elles rentrent à la maison, elles déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.

Mustang : un film nécessaire sur la liberté de la femme

Mustang est un récit initiatique de l'émancipation de ces cinq jeunes filles. Cheveux dans le vent, malicieuses et pleines de vie, ces enfants vont être confrontées à la société conservatrice de leur Turquie Natale.

Pour son premier long-métrage, Deniz Gamze Ergüven joue avec cette dualité déchirante : la naïveté des filles et leurs rêves de liberté ; face à l'entrave de la femme Turque.

La femme ne doit pas se dévoiler, doit être la parfaite épouse et doit se marier avec l'homme qu'on lui soumet. Elle doit être vierge avant le mariage, doit toujours être polie et discrète. Face à la grand-mère violente et au père révolté, les jeunes filles vont, tour à tour, devenir femmes pour le meilleur et pour le pire.

Comme un Mustang (cheval sauvage), les cinq héroïnes vont se battre pour leur liberté grâce à leur fougue et leur tempérament indomptable. Crinière au vent, les yeux brillants, elles galopent dans cette maison-prison et se faufilent entre les barreaux pour s'échapper vers un avenir meilleur.

Mustang est un film nécessaire. Ce drame n'est ni larmoyant, ni moralisateur. Au contraire, il est emprunt d'une poésie et d'un vent d'optimisme. A découvrir.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Le soleil brille sur ce village reculé de Turquie. Le film commence sur une scène joyeuse et cotonneuse : Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant, courant, riant. Elles se baignent dans l'eau turquoise et grimpent sur les épaules des garçons pour jouer à se pousser dans la mer. Lorsqu'elles rentrent à la maison, elles déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.

Mustang : un film nécessaire sur la liberté de la femme

Mustang est un récit initiatique de l'émancipation de ces cinq jeunes filles. Cheveux dans le vent, malicieuses et pleines de vie, ces enfants vont être confrontées à la société conservatrice de leur Turquie Natale.

Pour son premier long-métrage, Deniz Gamze Ergüven joue avec cette dualité déchirante : la naïveté des filles et leurs rêves de liberté ; face à l'entrave de la femme Turque.

La femme ne doit pas se dévoiler, doit être la parfaite épouse et doit se marier avec l'homme qu'on lui soumet. Elle doit être vierge avant le mariage, doit toujours être polie et discrète. Face à la grand-mère violente et au père révolté, les jeunes filles vont, tour à tour, devenir femmes pour le meilleur et pour le pire.

Comme un Mustang (cheval sauvage), les cinq héroïnes vont se battre pour leur liberté grâce à leur fougue et leur tempérament indomptable. Crinière au vent, les yeux brillants, elles galopent dans cette maison-prison et se faufilent entre les barreaux pour s'échapper vers un avenir meilleur.

Mustang est un film nécessaire. Ce drame n'est ni larmoyant, ni moralisateur. Au contraire, il est emprunt d'une poésie et d'un vent d'optimisme. A découvrir.

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?