Synopsis de The Nice Guys
Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Shane Black revient au buddy movie avec une comédie d’action déjantée qui sent bon l’héritage de L’Arme Fatale.

Pourquoi je conseille ce film ?

D’abord pour son casting, les deux têtes d’affiche étant Russell Crowe et Ryan Gosling. Nous avons également droit à Kim Basinger dans un second rôle sympathique. Le reste des acteurs sont peu connus, mais ils sont bien dirigés et tous jouent juste. Voir Crowe et Gosling se donner la réplique est un régal, chacun ayant un rôle mordant et assez efficace, le premier en gros bras un peu amère, le second en privé paumé et alcoolique depuis un drame personnel.

Ensuite pour son scénario ; Black signe ici une comédie policière bien ficelée, sur fond de 70’s avec des rebondissements dans tous les sens. Si le fil rouge reste déjà vu, de nombreux éléments lui apportent une originalité bienvenue ; les personnages sont intéressants, les répliques sont efficaces et touchent comme il faut : la salle était pleine et tout le monde riait régulièrement.

Enfin, pour la réalisation, qui filme les (més)aventures des deux protagonistes de manière dynamique, et nous offre de beaux plans d’un Los Angeles à une époque révolue ; elle est accompagnée d’une bande originale jazzy qui nous embarque instantanément dans l’ambiance du film. Mon seul regret en sortant de la salle est qu’il n’ait pas été tourné en pellicule, ce qui aurait été de mon point de vue une parfaite manière de plonger dans les 70’s.

En défruinitive …

Voilà pour The Nice Guys, un parfait film du dimanche soir qui va vous remettre d’appoint avant de repartir au boulot ! Si vous êtes amateur des buddy movies type L’Arme Fatale ou Le Dernier Samaritain, foncez, vous ne serez pas déçus du voyage !

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de The Nice Guys
Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Shane Black revient au buddy movie avec une comédie d'action déjantée qui sent bon l'héritage de L'Arme Fatale.

Pourquoi je conseille ce film ?

D'abord pour son casting, les deux têtes d'affiche étant Russell Crowe et Ryan Gosling. Nous avons également droit à Kim Basinger dans un second rôle sympathique. Le reste des acteurs sont peu connus, mais ils sont bien dirigés et tous jouent juste. Voir Crowe et Gosling se donner la réplique est un régal, chacun ayant un rôle mordant et assez efficace, le premier en gros bras un peu amère, le second en privé paumé et alcoolique depuis un drame personnel.

Ensuite pour son scénario ; Black signe ici une comédie policière bien ficelée, sur fond de 70's avec des rebondissements dans tous les sens. Si le fil rouge reste déjà vu, de nombreux éléments lui apportent une originalité bienvenue ; les personnages sont intéressants, les répliques sont efficaces et touchent comme il faut : la salle était pleine et tout le monde riait régulièrement.

Enfin, pour la réalisation, qui filme les (més)aventures des deux protagonistes de manière dynamique, et nous offre de beaux plans d'un Los Angeles à une époque révolue ; elle est accompagnée d'une bande originale jazzy qui nous embarque instantanément dans l'ambiance du film. Mon seul regret en sortant de la salle est qu'il n'ait pas été tourné en pellicule, ce qui aurait été de mon point de vue une parfaite manière de plonger dans les 70's.

En défruinitive ...

Voilà pour The Nice Guys, un parfait film du dimanche soir qui va vous remettre d'appoint avant de repartir au boulot ! Si vous êtes amateur des buddy movies type L'Arme Fatale ou Le Dernier Samaritain, foncez, vous ne serez pas déçus du voyage !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de The Nice Guys
Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Shane Black revient au buddy movie avec une comédie d'action déjantée qui sent bon l'héritage de L'Arme Fatale.

Pourquoi je conseille ce film ?

D'abord pour son casting, les deux têtes d'affiche étant Russell Crowe et Ryan Gosling. Nous avons également droit à Kim Basinger dans un second rôle sympathique. Le reste des acteurs sont peu connus, mais ils sont bien dirigés et tous jouent juste. Voir Crowe et Gosling se donner la réplique est un régal, chacun ayant un rôle mordant et assez efficace, le premier en gros bras un peu amère, le second en privé paumé et alcoolique depuis un drame personnel.

Ensuite pour son scénario ; Black signe ici une comédie policière bien ficelée, sur fond de 70's avec des rebondissements dans tous les sens. Si le fil rouge reste déjà vu, de nombreux éléments lui apportent une originalité bienvenue ; les personnages sont intéressants, les répliques sont efficaces et touchent comme il faut : la salle était pleine et tout le monde riait régulièrement.

Enfin, pour la réalisation, qui filme les (més)aventures des deux protagonistes de manière dynamique, et nous offre de beaux plans d'un Los Angeles à une époque révolue ; elle est accompagnée d'une bande originale jazzy qui nous embarque instantanément dans l'ambiance du film. Mon seul regret en sortant de la salle est qu'il n'ait pas été tourné en pellicule, ce qui aurait été de mon point de vue une parfaite manière de plonger dans les 70's.

En défruinitive ...

Voilà pour The Nice Guys, un parfait film du dimanche soir qui va vous remettre d'appoint avant de repartir au boulot ! Si vous êtes amateur des buddy movies type L'Arme Fatale ou Le Dernier Samaritain, foncez, vous ne serez pas déçus du voyage !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de The Nice Guys
Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Shane Black revient au buddy movie avec une comédie d'action déjantée qui sent bon l'héritage de L'Arme Fatale.

Pourquoi je conseille ce film ?

D'abord pour son casting, les deux têtes d'affiche étant Russell Crowe et Ryan Gosling. Nous avons également droit à Kim Basinger dans un second rôle sympathique. Le reste des acteurs sont peu connus, mais ils sont bien dirigés et tous jouent juste. Voir Crowe et Gosling se donner la réplique est un régal, chacun ayant un rôle mordant et assez efficace, le premier en gros bras un peu amère, le second en privé paumé et alcoolique depuis un drame personnel.

Ensuite pour son scénario ; Black signe ici une comédie policière bien ficelée, sur fond de 70's avec des rebondissements dans tous les sens. Si le fil rouge reste déjà vu, de nombreux éléments lui apportent une originalité bienvenue ; les personnages sont intéressants, les répliques sont efficaces et touchent comme il faut : la salle était pleine et tout le monde riait régulièrement.

Enfin, pour la réalisation, qui filme les (més)aventures des deux protagonistes de manière dynamique, et nous offre de beaux plans d'un Los Angeles à une époque révolue ; elle est accompagnée d'une bande originale jazzy qui nous embarque instantanément dans l'ambiance du film. Mon seul regret en sortant de la salle est qu'il n'ait pas été tourné en pellicule, ce qui aurait été de mon point de vue une parfaite manière de plonger dans les 70's.

En défruinitive ...

Voilà pour The Nice Guys, un parfait film du dimanche soir qui va vous remettre d'appoint avant de repartir au boulot ! Si vous êtes amateur des buddy movies type L'Arme Fatale ou Le Dernier Samaritain, foncez, vous ne serez pas déçus du voyage !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de The Nice Guys
Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Shane Black revient au buddy movie avec une comédie d'action déjantée qui sent bon l'héritage de L'Arme Fatale.

Pourquoi je conseille ce film ?

D'abord pour son casting, les deux têtes d'affiche étant Russell Crowe et Ryan Gosling. Nous avons également droit à Kim Basinger dans un second rôle sympathique. Le reste des acteurs sont peu connus, mais ils sont bien dirigés et tous jouent juste. Voir Crowe et Gosling se donner la réplique est un régal, chacun ayant un rôle mordant et assez efficace, le premier en gros bras un peu amère, le second en privé paumé et alcoolique depuis un drame personnel.

Ensuite pour son scénario ; Black signe ici une comédie policière bien ficelée, sur fond de 70's avec des rebondissements dans tous les sens. Si le fil rouge reste déjà vu, de nombreux éléments lui apportent une originalité bienvenue ; les personnages sont intéressants, les répliques sont efficaces et touchent comme il faut : la salle était pleine et tout le monde riait régulièrement.

Enfin, pour la réalisation, qui filme les (més)aventures des deux protagonistes de manière dynamique, et nous offre de beaux plans d'un Los Angeles à une époque révolue ; elle est accompagnée d'une bande originale jazzy qui nous embarque instantanément dans l'ambiance du film. Mon seul regret en sortant de la salle est qu'il n'ait pas été tourné en pellicule, ce qui aurait été de mon point de vue une parfaite manière de plonger dans les 70's.

En défruinitive ...

Voilà pour The Nice Guys, un parfait film du dimanche soir qui va vous remettre d'appoint avant de repartir au boulot ! Si vous êtes amateur des buddy movies type L'Arme Fatale ou Le Dernier Samaritain, foncez, vous ne serez pas déçus du voyage !

Paul

Paul

La vie, c’est pas un (bébé) kiwi ! C’est probablement à cause de cette maxime que je suis un passionné de cinéma de divertissement. Le cinéma est pour moi un moyen de m’échapper et de ne pas penser au soucis du quotidien. Il m’aide à me vider la tête (ou la remplir d’autre chose). C’est pourquoi j’aime un peu tout dans le cinéma, du film d’action à la comédie romantique en passant par le thriller, le film historique ou la comédie.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?