Bien loin sont les comédies « L’Auberge Espagnole », « L’Arnacoeur » ou le plus récent « Un petit boulot ».  Romain Duris agrandit sa filmographie en jouant un personnage extrêmement réaliste.

Olivier travaille d’arrache pied dans son entreprise. Du jour au lendemain, sa femme Laura quitte le domicile sans explications. Olivier va devoir concilier éducation des enfants, activité professionnelle et gestion du drame familial. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre.

Pour son deuxième film Franco-belge, Guillaume Senez s’est inspiré de son passé pour raconter cette histoire poignante de l’absence ; et de comment on gère cette absence féminine. La mère est là sans jamais être là, et sans jamais la juger, Olivier se bat simplement pour le bien-être de ses enfants. Entouré de rôles secondaires pétillants (les excellentes Laure Calamy et Laetitia Dosch) Romain Duris nous convainc totalement avec son personnage Olivier qui tente de canaliser son tourbillon d’émotions dans le quotidien familial effréné.

La mise en scène est dépouillée, extrêmement réaliste ; les dialogues semblent improvisés, le rythme est fluide : nous sommes dans la vraie vie. Dans « Nos Batailles », c’est la dualité homme / femme qui m’a marquée ; c’est même le thème du film à mon sens. Quel est le bon équilibre au quotidien entre le rôle de Maman et le rôle de Papa ? Maman faisait tout le temps à manger, pourquoi Papa donne des corn flakes ? La dualité est présente dans chaque instant du quotidien et chaque dialogue, y compris lorsque la mère d’Oliver lui reproche d’être toujours absent pour ses enfants, comme son père.

Au milieu de cette tension au quotidien qui n’est jamais prononcée mais toujours perçue ; Olivier va se battre sans réfléchir, avec ses qualités et ses défauts, guidé par un seul instinct : semer à nouveau le bonheur au sein de sa famille. « Nos Batailles » devient ainsi un film émouvant et optimiste ; et démontre que malgré les préjugés ancrés en chacun de nous sur le rôle des parents, nous pouvons toujours prendre soin de notre de famille, à notre façon, peu importe qui nous sommes.

En défruinitive, « Nos Batailles » est d’une justesse impressionnante. Entre le stress au travail, le stress familial et les relations humaines qui viennent réchauffer le tableau, « Nos Batailles » est une capture instantanée d’une réalité sociale.

Merci à Ciné+ pour cette belle avant-première ; si vous souhaitez en savoir plus, allez découvrir en vidéo les questions réponses avec Romain Duris et Guillaume Senez !

 

 

Nos batailles : film social d'une justesse impressionnante

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Bien loin sont les comédies "L'Auberge Espagnole", "L'Arnacoeur" ou le plus récent "Un petit boulot".  Romain Duris agrandit sa filmographie en jouant un personnage extrêmement réaliste.

Olivier travaille d'arrache pied dans son entreprise. Du jour au lendemain, sa femme Laura quitte le domicile sans explications. Olivier va devoir concilier éducation des enfants, activité professionnelle et gestion du drame familial. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre.

Pour son deuxième film Franco-belge, Guillaume Senez s'est inspiré de son passé pour raconter cette histoire poignante de l’absence ; et de comment on gère cette absence féminine. La mère est là sans jamais être là, et sans jamais la juger, Olivier se bat simplement pour le bien-être de ses enfants. Entouré de rôles secondaires pétillants (les excellentes Laure Calamy et Laetitia Dosch) Romain Duris nous convainc totalement avec son personnage Olivier qui tente de canaliser son tourbillon d'émotions dans le quotidien familial effréné.

La mise en scène est dépouillée, extrêmement réaliste ; les dialogues semblent improvisés, le rythme est fluide : nous sommes dans la vraie vie. Dans "Nos Batailles", c'est la dualité homme / femme qui m'a marquée ; c'est même le thème du film à mon sens. Quel est le bon équilibre au quotidien entre le rôle de Maman et le rôle de Papa ? Maman faisait tout le temps à manger, pourquoi Papa donne des corn flakes ? La dualité est présente dans chaque instant du quotidien et chaque dialogue, y compris lorsque la mère d'Oliver lui reproche d'être toujours absent pour ses enfants, comme son père.

Au milieu de cette tension au quotidien qui n'est jamais prononcée mais toujours perçue ; Olivier va se battre sans réfléchir, avec ses qualités et ses défauts, guidé par un seul instinct : semer à nouveau le bonheur au sein de sa famille. "Nos Batailles" devient ainsi un film émouvant et optimiste ; et démontre que malgré les préjugés ancrés en chacun de nous sur le rôle des parents, nous pouvons toujours prendre soin de notre de famille, à notre façon, peu importe qui nous sommes.

En défruinitive, "Nos Batailles" est d'une justesse impressionnante. Entre le stress au travail, le stress familial et les relations humaines qui viennent réchauffer le tableau, "Nos Batailles" est une capture instantanée d'une réalité sociale.

Merci à Ciné+ pour cette belle avant-première ; si vous souhaitez en savoir plus, allez découvrir en vidéo les questions réponses avec Romain Duris et Guillaume Senez !

 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Bien loin sont les comédies "L'Auberge Espagnole", "L'Arnacoeur" ou le plus récent "Un petit boulot".  Romain Duris agrandit sa filmographie en jouant un personnage extrêmement réaliste.

Olivier travaille d'arrache pied dans son entreprise. Du jour au lendemain, sa femme Laura quitte le domicile sans explications. Olivier va devoir concilier éducation des enfants, activité professionnelle et gestion du drame familial. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre.

Pour son deuxième film Franco-belge, Guillaume Senez s'est inspiré de son passé pour raconter cette histoire poignante de l’absence ; et de comment on gère cette absence féminine. La mère est là sans jamais être là, et sans jamais la juger, Olivier se bat simplement pour le bien-être de ses enfants. Entouré de rôles secondaires pétillants (les excellentes Laure Calamy et Laetitia Dosch) Romain Duris nous convainc totalement avec son personnage Olivier qui tente de canaliser son tourbillon d'émotions dans le quotidien familial effréné.

La mise en scène est dépouillée, extrêmement réaliste ; les dialogues semblent improvisés, le rythme est fluide : nous sommes dans la vraie vie. Dans "Nos Batailles", c'est la dualité homme / femme qui m'a marquée ; c'est même le thème du film à mon sens. Quel est le bon équilibre au quotidien entre le rôle de Maman et le rôle de Papa ? Maman faisait tout le temps à manger, pourquoi Papa donne des corn flakes ? La dualité est présente dans chaque instant du quotidien et chaque dialogue, y compris lorsque la mère d'Oliver lui reproche d'être toujours absent pour ses enfants, comme son père.

Au milieu de cette tension au quotidien qui n'est jamais prononcée mais toujours perçue ; Olivier va se battre sans réfléchir, avec ses qualités et ses défauts, guidé par un seul instinct : semer à nouveau le bonheur au sein de sa famille. "Nos Batailles" devient ainsi un film émouvant et optimiste ; et démontre que malgré les préjugés ancrés en chacun de nous sur le rôle des parents, nous pouvons toujours prendre soin de notre de famille, à notre façon, peu importe qui nous sommes.

En défruinitive, "Nos Batailles" est d'une justesse impressionnante. Entre le stress au travail, le stress familial et les relations humaines qui viennent réchauffer le tableau, "Nos Batailles" est une capture instantanée d'une réalité sociale.

Merci à Ciné+ pour cette belle avant-première ; si vous souhaitez en savoir plus, allez découvrir en vidéo les questions réponses avec Romain Duris et Guillaume Senez !

 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Nos derniers articles

Pas encore rassasiés ?

Nos batailles : film social d'une justesse impressionnante

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Bien loin sont les comédies "L'Auberge Espagnole", "L'Arnacoeur" ou le plus récent "Un petit boulot".  Romain Duris agrandit sa filmographie en jouant un personnage extrêmement réaliste.

Olivier travaille d'arrache pied dans son entreprise. Du jour au lendemain, sa femme Laura quitte le domicile sans explications. Olivier va devoir concilier éducation des enfants, activité professionnelle et gestion du drame familial. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre.

Pour son deuxième film Franco-belge, Guillaume Senez s'est inspiré de son passé pour raconter cette histoire poignante de l’absence ; et de comment on gère cette absence féminine. La mère est là sans jamais être là, et sans jamais la juger, Olivier se bat simplement pour le bien-être de ses enfants. Entouré de rôles secondaires pétillants (les excellentes Laure Calamy et Laetitia Dosch) Romain Duris nous convainc totalement avec son personnage Olivier qui tente de canaliser son tourbillon d'émotions dans le quotidien familial effréné.

La mise en scène est dépouillée, extrêmement réaliste ; les dialogues semblent improvisés, le rythme est fluide : nous sommes dans la vraie vie. Dans "Nos Batailles", c'est la dualité homme / femme qui m'a marquée ; c'est même le thème du film à mon sens. Quel est le bon équilibre au quotidien entre le rôle de Maman et le rôle de Papa ? Maman faisait tout le temps à manger, pourquoi Papa donne des corn flakes ? La dualité est présente dans chaque instant du quotidien et chaque dialogue, y compris lorsque la mère d'Oliver lui reproche d'être toujours absent pour ses enfants, comme son père.

Au milieu de cette tension au quotidien qui n'est jamais prononcée mais toujours perçue ; Olivier va se battre sans réfléchir, avec ses qualités et ses défauts, guidé par un seul instinct : semer à nouveau le bonheur au sein de sa famille. "Nos Batailles" devient ainsi un film émouvant et optimiste ; et démontre que malgré les préjugés ancrés en chacun de nous sur le rôle des parents, nous pouvons toujours prendre soin de notre de famille, à notre façon, peu importe qui nous sommes.

En défruinitive, "Nos Batailles" est d'une justesse impressionnante. Entre le stress au travail, le stress familial et les relations humaines qui viennent réchauffer le tableau, "Nos Batailles" est une capture instantanée d'une réalité sociale.

Merci à Ciné+ pour cette belle avant-première ; si vous souhaitez en savoir plus, allez découvrir en vidéo les questions réponses avec Romain Duris et Guillaume Senez !

 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Bien loin sont les comédies "L'Auberge Espagnole", "L'Arnacoeur" ou le plus récent "Un petit boulot".  Romain Duris agrandit sa filmographie en jouant un personnage extrêmement réaliste.

Olivier travaille d'arrache pied dans son entreprise. Du jour au lendemain, sa femme Laura quitte le domicile sans explications. Olivier va devoir concilier éducation des enfants, activité professionnelle et gestion du drame familial. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre.

Pour son deuxième film Franco-belge, Guillaume Senez s'est inspiré de son passé pour raconter cette histoire poignante de l’absence ; et de comment on gère cette absence féminine. La mère est là sans jamais être là, et sans jamais la juger, Olivier se bat simplement pour le bien-être de ses enfants. Entouré de rôles secondaires pétillants (les excellentes Laure Calamy et Laetitia Dosch) Romain Duris nous convainc totalement avec son personnage Olivier qui tente de canaliser son tourbillon d'émotions dans le quotidien familial effréné.

La mise en scène est dépouillée, extrêmement réaliste ; les dialogues semblent improvisés, le rythme est fluide : nous sommes dans la vraie vie. Dans "Nos Batailles", c'est la dualité homme / femme qui m'a marquée ; c'est même le thème du film à mon sens. Quel est le bon équilibre au quotidien entre le rôle de Maman et le rôle de Papa ? Maman faisait tout le temps à manger, pourquoi Papa donne des corn flakes ? La dualité est présente dans chaque instant du quotidien et chaque dialogue, y compris lorsque la mère d'Oliver lui reproche d'être toujours absent pour ses enfants, comme son père.

Au milieu de cette tension au quotidien qui n'est jamais prononcée mais toujours perçue ; Olivier va se battre sans réfléchir, avec ses qualités et ses défauts, guidé par un seul instinct : semer à nouveau le bonheur au sein de sa famille. "Nos Batailles" devient ainsi un film émouvant et optimiste ; et démontre que malgré les préjugés ancrés en chacun de nous sur le rôle des parents, nous pouvons toujours prendre soin de notre de famille, à notre façon, peu importe qui nous sommes.

En défruinitive, "Nos Batailles" est d'une justesse impressionnante. Entre le stress au travail, le stress familial et les relations humaines qui viennent réchauffer le tableau, "Nos Batailles" est une capture instantanée d'une réalité sociale.

Merci à Ciné+ pour cette belle avant-première ; si vous souhaitez en savoir plus, allez découvrir en vidéo les questions réponses avec Romain Duris et Guillaume Senez !

 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Nos derniers articles

Pas encore rassasiés ?