Souvenez-vous de Ken Loach, réalisateur de la Palme d’Or 2016, Moi, Daniel Blake ? Ken Loach est de retour pour le 72ème Festival de Cannes avec un film sur les difficultés sociales et la recherche d’emploi. Et oui, Loach s’attache à cette thématique qui lui est chère. On la trouvait déjà dans le romantique Jimmy’s Hall. Avec Sorry we missed you, le cinéaste prend un tournant original et profondément ancré dans notre époque.

Sorry we missed you : un scénario ancré dans notre époque

Ricky et sa famille se battent contre la précarité depuis quelques années. Alors qu’il est temporairement sans emploi, Ricky a pour projet de devenir chauffeur-livreur à son compte. Abby, aide-soignante à domicile, l’aide à concrétiser son nouvel objectif professionnel. Mais Ricky doit rendre des comptes à la société de transport qui lui assigne ses courses et contrôle son travail, et finalement sa vie et celle des siens. Commence alors pour toute la famille la spirale infernale des pièges de l’ubérisation.

Alors que la France se déchire entre gilets jaunes et politiciens tout rouges, nous découvrirons à Cannes ce film social et profondément réaliste qui saura parler à tous les entrepreneurs ! 

 

Genre

Réalisation

Année de sortie

Souvenez-vous de Ken Loach, réalisateur de la Palme d'Or 2016, Moi, Daniel Blake ? Ken Loach est de retour pour le 72ème Festival de Cannes avec un film sur les difficultés sociales et la recherche d'emploi. Et oui, Loach s'attache à cette thématique qui lui est chère. On la trouvait déjà dans le romantique Jimmy's Hall. Avec Sorry we missed you, le cinéaste prend un tournant original et profondément ancré dans notre époque.

Sorry we missed you : un scénario ancré dans notre époque

Ricky et sa famille se battent contre la précarité depuis quelques années. Alors qu’il est temporairement sans emploi, Ricky a pour projet de devenir chauffeur-livreur à son compte. Abby, aide-soignante à domicile, l’aide à concrétiser son nouvel objectif professionnel. Mais Ricky doit rendre des comptes à la société de transport qui lui assigne ses courses et contrôle son travail, et finalement sa vie et celle des siens. Commence alors pour toute la famille la spirale infernale des pièges de l’ubérisation.

Alors que la France se déchire entre gilets jaunes et politiciens tout rouges, nous découvrirons à Cannes ce film social et profondément réaliste qui saura parler à tous les entrepreneurs ! 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Souvenez-vous de Ken Loach, réalisateur de la Palme d'Or 2016, Moi, Daniel Blake ? Ken Loach est de retour pour le 72ème Festival de Cannes avec un film sur les difficultés sociales et la recherche d'emploi. Et oui, Loach s'attache à cette thématique qui lui est chère. On la trouvait déjà dans le romantique Jimmy's Hall. Avec Sorry we missed you, le cinéaste prend un tournant original et profondément ancré dans notre époque.

Sorry we missed you : un scénario ancré dans notre époque

Ricky et sa famille se battent contre la précarité depuis quelques années. Alors qu’il est temporairement sans emploi, Ricky a pour projet de devenir chauffeur-livreur à son compte. Abby, aide-soignante à domicile, l’aide à concrétiser son nouvel objectif professionnel. Mais Ricky doit rendre des comptes à la société de transport qui lui assigne ses courses et contrôle son travail, et finalement sa vie et celle des siens. Commence alors pour toute la famille la spirale infernale des pièges de l’ubérisation.

Alors que la France se déchire entre gilets jaunes et politiciens tout rouges, nous découvrirons à Cannes ce film social et profondément réaliste qui saura parler à tous les entrepreneurs ! 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Genre

Réalisation

Année de sortie

Souvenez-vous de Ken Loach, réalisateur de la Palme d'Or 2016, Moi, Daniel Blake ? Ken Loach est de retour pour le 72ème Festival de Cannes avec un film sur les difficultés sociales et la recherche d'emploi. Et oui, Loach s'attache à cette thématique qui lui est chère. On la trouvait déjà dans le romantique Jimmy's Hall. Avec Sorry we missed you, le cinéaste prend un tournant original et profondément ancré dans notre époque.

Sorry we missed you : un scénario ancré dans notre époque

Ricky et sa famille se battent contre la précarité depuis quelques années. Alors qu’il est temporairement sans emploi, Ricky a pour projet de devenir chauffeur-livreur à son compte. Abby, aide-soignante à domicile, l’aide à concrétiser son nouvel objectif professionnel. Mais Ricky doit rendre des comptes à la société de transport qui lui assigne ses courses et contrôle son travail, et finalement sa vie et celle des siens. Commence alors pour toute la famille la spirale infernale des pièges de l’ubérisation.

Alors que la France se déchire entre gilets jaunes et politiciens tout rouges, nous découvrirons à Cannes ce film social et profondément réaliste qui saura parler à tous les entrepreneurs ! 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Souvenez-vous de Ken Loach, réalisateur de la Palme d'Or 2016, Moi, Daniel Blake ? Ken Loach est de retour pour le 72ème Festival de Cannes avec un film sur les difficultés sociales et la recherche d'emploi. Et oui, Loach s'attache à cette thématique qui lui est chère. On la trouvait déjà dans le romantique Jimmy's Hall. Avec Sorry we missed you, le cinéaste prend un tournant original et profondément ancré dans notre époque.

Sorry we missed you : un scénario ancré dans notre époque

Ricky et sa famille se battent contre la précarité depuis quelques années. Alors qu’il est temporairement sans emploi, Ricky a pour projet de devenir chauffeur-livreur à son compte. Abby, aide-soignante à domicile, l’aide à concrétiser son nouvel objectif professionnel. Mais Ricky doit rendre des comptes à la société de transport qui lui assigne ses courses et contrôle son travail, et finalement sa vie et celle des siens. Commence alors pour toute la famille la spirale infernale des pièges de l’ubérisation.

Alors que la France se déchire entre gilets jaunes et politiciens tout rouges, nous découvrirons à Cannes ce film social et profondément réaliste qui saura parler à tous les entrepreneurs ! 

 

Josepha

Josepha

http://josepharouxel.fr

Je me suis lancée dans l’aventure du blog il y a trois ans, sur un overblog moche et sans contenu. Aujourd’hui, je me démène corps et âme pour ce projet gourmand : consommer du cinéma sans modération, avec plein d’autres passionnés ! Mes films de prédilection ? Les films d’auteurs, le cinéma français, les films mélodramatiques qui retournent la tête ! Le cinéma rend accro car “Foule du cinéma : foule en manque.”

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?