fbpx

Synopsis de Wonder Woman

C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s’écrase sur l’île paradisiaque où elle vit, à l’abri des fracas du monde. Lorsqu’il lui raconte qu’une guerre terrible fait rage à l’autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu’elle doit enrayer la menace. En s’alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

Wonder Woman a débarqué dans nos salles avec la lourde responsabilité d’être la première super héroïne portée sur grand écran (Il y’a bien eu Catwoman avec Hall Berry en 2003, mais.. mieux vaut l’oublier). Cerise sur le gâteau, c’est une réalisatrice qui est à l’oeuvre : Patty Jenkins. Alors, après un Man of Steel discutable et un Suicide Squad complètement raté, est ce que ce film DC valait le coup ? Franchement, ouais.

Quand l’innocence rencontre la force

Wonder Woman nous raconte les origines de cette super guerrière. Tout le monde connaît ou a entendu parler de cette héroïne. Mais quand est-il de son histoire ? Que s’est-il passé avant qu’elle rejoigne la fameuse ligue des justiciers, que chaque gamin de ma génération regardait au début des années 2000 ?

C’est en ce sens que le film commence très fort. Le premier acte est très intéressant car il introduit l’univers de Wonder Woman dans un contexte mythologique mélangé à la sauce comics. Ainsi, les dieux grecques ont fortement inspiré cette origine story, mais le film s’en sort très bien et la narration est parfaite, ponctuée de tableaux animés proches de vous fracturer la rétine.

La suite du film est en déca de cette première partie, mais l’on découvre l’innocence de Wonder Woman face à la furie des hommes dans ce contexte de première guerre mondiale. Ce n’est pas sans rappeler l’équivalent Marvel Captain America, même si Wonder Woman le surpasse car il n’y a pas l’ultra patriotisme américain. Les motivations de la guerrière sont bien différentes du super guerrier.

Le film est très bien mis en scène, même si l’on regrette des effets spéciaux pas toujours à la hauteur, mais rien de bien méchant. L’actrice Gal Gadot EST Wonder Woman, le casting ici est parfait. Elle incarne à la fois la naïveté quand elle découvre le monde des hommes, l’innocence face aux actes stupides de l’humanité, et la force dûe à son mental de super guerrière insufflée par les amazones.

En défruinitive…

Wonder Woman est un bon film de l’univers DC, et porte avec lui des valeurs féministes qui sont suggérées mais pas exagérées. Il reste classique dans sa réalistation, on aurait aimé peut-être une plus grande prise de risque, mais au moins le film est maitrisé et Patty Jenkins connaît son affaire et le démontre. Wonder Woman est son film, et il n’a rien à envier à ses homologues masculins en slip. Foncez le voir, vous allez en prendre pleins les yeux !

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Wonder Woman

C'était avant qu'elle ne devienne Wonder Woman, à l'époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s'écrase sur l'île paradisiaque où elle vit, à l'abri des fracas du monde. Lorsqu'il lui raconte qu'une guerre terrible fait rage à l'autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu'elle doit enrayer la menace. En s'alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l'étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

Wonder Woman a débarqué dans nos salles avec la lourde responsabilité d'être la première super héroïne portée sur grand écran (Il y'a bien eu Catwoman avec Hall Berry en 2003, mais.. mieux vaut l'oublier). Cerise sur le gâteau, c'est une réalisatrice qui est à l'oeuvre : Patty Jenkins. Alors, après un Man of Steel discutable et un Suicide Squad complètement raté, est ce que ce film DC valait le coup ? Franchement, ouais.

Quand l'innocence rencontre la force

Wonder Woman nous raconte les origines de cette super guerrière. Tout le monde connaît ou a entendu parler de cette héroïne. Mais quand est-il de son histoire ? Que s'est-il passé avant qu'elle rejoigne la fameuse ligue des justiciers, que chaque gamin de ma génération regardait au début des années 2000 ?

C'est en ce sens que le film commence très fort. Le premier acte est très intéressant car il introduit l'univers de Wonder Woman dans un contexte mythologique mélangé à la sauce comics. Ainsi, les dieux grecques ont fortement inspiré cette origine story, mais le film s'en sort très bien et la narration est parfaite, ponctuée de tableaux animés proches de vous fracturer la rétine.

La suite du film est en déca de cette première partie, mais l'on découvre l'innocence de Wonder Woman face à la furie des hommes dans ce contexte de première guerre mondiale. Ce n'est pas sans rappeler l'équivalent Marvel Captain America, même si Wonder Woman le surpasse car il n'y a pas l'ultra patriotisme américain. Les motivations de la guerrière sont bien différentes du super guerrier.

Le film est très bien mis en scène, même si l'on regrette des effets spéciaux pas toujours à la hauteur, mais rien de bien méchant. L'actrice Gal Gadot EST Wonder Woman, le casting ici est parfait. Elle incarne à la fois la naïveté quand elle découvre le monde des hommes, l'innocence face aux actes stupides de l'humanité, et la force dûe à son mental de super guerrière insufflée par les amazones.

En défruinitive...

Wonder Woman est un bon film de l'univers DC, et porte avec lui des valeurs féministes qui sont suggérées mais pas exagérées. Il reste classique dans sa réalistation, on aurait aimé peut-être une plus grande prise de risque, mais au moins le film est maitrisé et Patty Jenkins connaît son affaire et le démontre. Wonder Woman est son film, et il n'a rien à envier à ses homologues masculins en slip. Foncez le voir, vous allez en prendre pleins les yeux !

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Wonder Woman

C'était avant qu'elle ne devienne Wonder Woman, à l'époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s'écrase sur l'île paradisiaque où elle vit, à l'abri des fracas du monde. Lorsqu'il lui raconte qu'une guerre terrible fait rage à l'autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu'elle doit enrayer la menace. En s'alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l'étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

Wonder Woman a débarqué dans nos salles avec la lourde responsabilité d'être la première super héroïne portée sur grand écran (Il y'a bien eu Catwoman avec Hall Berry en 2003, mais.. mieux vaut l'oublier). Cerise sur le gâteau, c'est une réalisatrice qui est à l'oeuvre : Patty Jenkins. Alors, après un Man of Steel discutable et un Suicide Squad complètement raté, est ce que ce film DC valait le coup ? Franchement, ouais.

Quand l'innocence rencontre la force

Wonder Woman nous raconte les origines de cette super guerrière. Tout le monde connaît ou a entendu parler de cette héroïne. Mais quand est-il de son histoire ? Que s'est-il passé avant qu'elle rejoigne la fameuse ligue des justiciers, que chaque gamin de ma génération regardait au début des années 2000 ?

C'est en ce sens que le film commence très fort. Le premier acte est très intéressant car il introduit l'univers de Wonder Woman dans un contexte mythologique mélangé à la sauce comics. Ainsi, les dieux grecques ont fortement inspiré cette origine story, mais le film s'en sort très bien et la narration est parfaite, ponctuée de tableaux animés proches de vous fracturer la rétine.

La suite du film est en déca de cette première partie, mais l'on découvre l'innocence de Wonder Woman face à la furie des hommes dans ce contexte de première guerre mondiale. Ce n'est pas sans rappeler l'équivalent Marvel Captain America, même si Wonder Woman le surpasse car il n'y a pas l'ultra patriotisme américain. Les motivations de la guerrière sont bien différentes du super guerrier.

Le film est très bien mis en scène, même si l'on regrette des effets spéciaux pas toujours à la hauteur, mais rien de bien méchant. L'actrice Gal Gadot EST Wonder Woman, le casting ici est parfait. Elle incarne à la fois la naïveté quand elle découvre le monde des hommes, l'innocence face aux actes stupides de l'humanité, et la force dûe à son mental de super guerrière insufflée par les amazones.

En défruinitive...

Wonder Woman est un bon film de l'univers DC, et porte avec lui des valeurs féministes qui sont suggérées mais pas exagérées. Il reste classique dans sa réalistation, on aurait aimé peut-être une plus grande prise de risque, mais au moins le film est maitrisé et Patty Jenkins connaît son affaire et le démontre. Wonder Woman est son film, et il n'a rien à envier à ses homologues masculins en slip. Foncez le voir, vous allez en prendre pleins les yeux !

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?

Réalisation

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Wonder Woman

C'était avant qu'elle ne devienne Wonder Woman, à l'époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s'écrase sur l'île paradisiaque où elle vit, à l'abri des fracas du monde. Lorsqu'il lui raconte qu'une guerre terrible fait rage à l'autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu'elle doit enrayer la menace. En s'alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l'étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

Wonder Woman a débarqué dans nos salles avec la lourde responsabilité d'être la première super héroïne portée sur grand écran (Il y'a bien eu Catwoman avec Hall Berry en 2003, mais.. mieux vaut l'oublier). Cerise sur le gâteau, c'est une réalisatrice qui est à l'oeuvre : Patty Jenkins. Alors, après un Man of Steel discutable et un Suicide Squad complètement raté, est ce que ce film DC valait le coup ? Franchement, ouais.

Quand l'innocence rencontre la force

Wonder Woman nous raconte les origines de cette super guerrière. Tout le monde connaît ou a entendu parler de cette héroïne. Mais quand est-il de son histoire ? Que s'est-il passé avant qu'elle rejoigne la fameuse ligue des justiciers, que chaque gamin de ma génération regardait au début des années 2000 ?

C'est en ce sens que le film commence très fort. Le premier acte est très intéressant car il introduit l'univers de Wonder Woman dans un contexte mythologique mélangé à la sauce comics. Ainsi, les dieux grecques ont fortement inspiré cette origine story, mais le film s'en sort très bien et la narration est parfaite, ponctuée de tableaux animés proches de vous fracturer la rétine.

La suite du film est en déca de cette première partie, mais l'on découvre l'innocence de Wonder Woman face à la furie des hommes dans ce contexte de première guerre mondiale. Ce n'est pas sans rappeler l'équivalent Marvel Captain America, même si Wonder Woman le surpasse car il n'y a pas l'ultra patriotisme américain. Les motivations de la guerrière sont bien différentes du super guerrier.

Le film est très bien mis en scène, même si l'on regrette des effets spéciaux pas toujours à la hauteur, mais rien de bien méchant. L'actrice Gal Gadot EST Wonder Woman, le casting ici est parfait. Elle incarne à la fois la naïveté quand elle découvre le monde des hommes, l'innocence face aux actes stupides de l'humanité, et la force dûe à son mental de super guerrière insufflée par les amazones.

En défruinitive...

Wonder Woman est un bon film de l'univers DC, et porte avec lui des valeurs féministes qui sont suggérées mais pas exagérées. Il reste classique dans sa réalistation, on aurait aimé peut-être une plus grande prise de risque, mais au moins le film est maitrisé et Patty Jenkins connaît son affaire et le démontre. Wonder Woman est son film, et il n'a rien à envier à ses homologues masculins en slip. Foncez le voir, vous allez en prendre pleins les yeux !

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Fiche technique

Genre

Réalisation

Tête d'affiche

Nationalité

Année de sortie

Synopsis de Wonder Woman

C'était avant qu'elle ne devienne Wonder Woman, à l'époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s'écrase sur l'île paradisiaque où elle vit, à l'abri des fracas du monde. Lorsqu'il lui raconte qu'une guerre terrible fait rage à l'autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu'elle doit enrayer la menace. En s'alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l'étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

Wonder Woman a débarqué dans nos salles avec la lourde responsabilité d'être la première super héroïne portée sur grand écran (Il y'a bien eu Catwoman avec Hall Berry en 2003, mais.. mieux vaut l'oublier). Cerise sur le gâteau, c'est une réalisatrice qui est à l'oeuvre : Patty Jenkins. Alors, après un Man of Steel discutable et un Suicide Squad complètement raté, est ce que ce film DC valait le coup ? Franchement, ouais.

Quand l'innocence rencontre la force

Wonder Woman nous raconte les origines de cette super guerrière. Tout le monde connaît ou a entendu parler de cette héroïne. Mais quand est-il de son histoire ? Que s'est-il passé avant qu'elle rejoigne la fameuse ligue des justiciers, que chaque gamin de ma génération regardait au début des années 2000 ?

C'est en ce sens que le film commence très fort. Le premier acte est très intéressant car il introduit l'univers de Wonder Woman dans un contexte mythologique mélangé à la sauce comics. Ainsi, les dieux grecques ont fortement inspiré cette origine story, mais le film s'en sort très bien et la narration est parfaite, ponctuée de tableaux animés proches de vous fracturer la rétine.

La suite du film est en déca de cette première partie, mais l'on découvre l'innocence de Wonder Woman face à la furie des hommes dans ce contexte de première guerre mondiale. Ce n'est pas sans rappeler l'équivalent Marvel Captain America, même si Wonder Woman le surpasse car il n'y a pas l'ultra patriotisme américain. Les motivations de la guerrière sont bien différentes du super guerrier.

Le film est très bien mis en scène, même si l'on regrette des effets spéciaux pas toujours à la hauteur, mais rien de bien méchant. L'actrice Gal Gadot EST Wonder Woman, le casting ici est parfait. Elle incarne à la fois la naïveté quand elle découvre le monde des hommes, l'innocence face aux actes stupides de l'humanité, et la force dûe à son mental de super guerrière insufflée par les amazones.

En défruinitive...

Wonder Woman est un bon film de l'univers DC, et porte avec lui des valeurs féministes qui sont suggérées mais pas exagérées. Il reste classique dans sa réalistation, on aurait aimé peut-être une plus grande prise de risque, mais au moins le film est maitrisé et Patty Jenkins connaît son affaire et le démontre. Wonder Woman est son film, et il n'a rien à envier à ses homologues masculins en slip. Foncez le voir, vous allez en prendre pleins les yeux !

Simon

Simon

http://www.simonperoys.fr/

Calme et discret, j’ai un goût prononcé pour le 7e art ! Pourquoi ? Parce que le cinéma est un art formidable. Il permet de rêver, de se cultiver, de rire, de se retrouver, de s’émouvoir. Pour moi, il n’y a pas de genre de film parfait, le principal est d’en prendre plein les yeux ! J’essaye d’apprécier chaque film à sa juste valeur. Les salles obscures me font toujours un effet particulier, car quand j’étais enfant, je n’y allais pas souvent. Les séances étaient alors pour moi des moments tant attendus. Aujourd’hui, je déguste le cinéma sans modération pour me rafraichir les idées, tel un melon savoureux et sucré que l’on peut consommer à volonté.

Ça correspond parfaitement à votre envie du moment ? Partagez à vos amis !

Pas encore rassasiés ?